..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

lundi 11 août 2014

Mea culpa, on aura tout vu, rien n’est vraiment impossible, etc.



Ce matin, dans le demi-sommeil qui précède mon lever, j’entendis de curieux bruits, rappelant curieusement ceux qu’on fait en rangeant casseroles et gamelles, en plus soutenu toutefois. De plus, la durée du vacarme laissait présager d’une activité aussi énergique que majeure. Bien que cela m’étonnât, je me dis que, suite à un réveil matinal ma compagne s’était attelée à une réorganisation totale des placards de la cuisine. Ce qui ne manqua pas de m’intriguer vu le peu de propension de l’intéressée à se lever à l’aube et à déployer une activité aussi considérable sitôt après. Sans compter que voir quiconque se permettre de réorganiser mes placards ne fait pas partie des actions que j’appelle de mes vœux. Je descendis donc pour trouver Nicole en train de se préparer un café. Elle m’expliqua avoir été réveillée par les effets conjugués du chien qui désirait sortir et… du bruit de la pelleteuse ! Je me hâtai de sortir et voici le spectacle qui s’offrit à mes yeux médusés :

Aussi étrange, improbable, étonnant et incroyable que cela me parut, une pelleteuse était bel et bien en train de défricher l’arrière de la maison du voisin. N’étant pas sujet aux hallucinations, et au cas où j’eusse commencé de l’être, voir et entendre un tel engin de terrassement en pleine action ne fait pas partie de celles que certains abus sont censés provoquer. Plutôt que des pelleteuses oranges, il est réputé courant de voir des rats bleus, des éléphants roses, la Vierge Marie, des diablotins cornus ou des OVNI.

Il fallait bien se rendre à cette inconcevable évidence : contrairement à son habitude, mon voisin ne m’avait pas raconté d’histoires ! Les travaux qu’il m’avait annoncés étaient bel et bien en cours de réalisation !  Dans un premier temps, je ressentis un mélange de honte et de remords pour ne pas l’avoir cru. Bien vite leur succéda un réconfortant sentiment de totale confiance en l’avenir : si un tel prodige avait lieu, ne pouvait-on pas en envisager d’autres ? Comme par exemple la paix au Moyen Orient, le mariage d’Obama et de Poutine, le retour à la raison des divers fanatiques, voire, mais là c’est plus douteux, la prise d’une mesure utile et efficace par notre cher gouvernement ?

21 commentaires:

  1. ben vous voyez ! tout " vientapoint" comme disait ma mémé au siècle dernier

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûr que c'est plus facile à commenter que le Balzac avant Balzac !
    Mais pour dire quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par exemple que sous la plume alerte, rapide, joyeuse du balbutiant écrivain en jardinage pointent déjà dans ce texte les qualités qui quelques années plus tard rendront immortel l'auteur d'"En voiture Simone" ou de "Crack ma poule, v'là deux oeufs". Il ne s'agit là que d'un suggestion. Libre à vous de dire ce qui vous chante...

      Supprimer
  3. Pour Barack et Vladimir vu l'homophobie de ce dernier c'est très peu probable, même en pacs ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça n'aurait, je vous l'assure, rien de plus étonnant que de voir mon voisin tenir une promesse...

      Supprimer
    2. Compromis, chose due !...

      Supprimer
  4. Il va creuser une fosse à purin?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, j'ai interrogé le conducteur d'engin comme mon voisin : il va y établir des allées et une pelouse. Reste à savoir si la tonte de celle-ci aura lieu et avec quelle fréquence...

      Supprimer
  5. Ne rêvons pas, une hirondelle ne fait pas le printemps.
    Et puis, comme le suggère Pangloss, le défrichage à la pelle mécanique s'apparente à l'éradication des
    mouches à la bombe thermonucléaire...d'ici qu'il soit en train de construire un abri anti-atomique...
    Courage et amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que la bête est impressionnante. Ne dit-on pas "Qui veut la fin veut les moyens "?

      Supprimer
  6. Robert Marchenoir11 août 2014 à 21:03

    C'est un scandale ! Que fait cet engin pétaradant dans la verte campagne des beaux paysages de France™ ? Halte au saccage de l'environnement ! Les plantes aussi ont une âme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La campagne fourmille littéralement d'engins pétaradants de toutes sortes et tailles. Ça participe à son charme !

      Supprimer
  7. Homme de peu de foi mais comme dit le proverbe: " On en prête qu'aux riches" donc votre courroux à son égard était justifié§

    RépondreSupprimer
  8. Je dois avouer à ma -courte- honte, que ce qui m'a semblé le plus incroyable sur la photo est le bout de bleu dans le ciel : même dans mon coin, il se fait rare et aussi difficile à saisir qu'un rayon vert !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien que ces derniers jours le temps se soit un peu dégradé (ou soit revenu à la normale) , nous avons eu un mois de juillet très ensoleillé et même chaud.

      Supprimer
  9. Robert Marchenoir13 août 2014 à 01:40

    D'un autre côté, je me dois de vous prodiguer un amical conseil : si vous confondez le bruit d'une pelleteuse avec celui de votre compagne qui range les placards dans la cuisine, une action résolue s'impose.

    a) Vérifiez ce que vous avez rangé dans vos placards. Normalement, il ne devrait s'y trouver ni fers à béton, ni machine à emboutir la tôle, ni moissonneuse-batteuse en cours de fonctionnement. Une erreur est vite arrivée.

    b) Un entretien approfondi avec votre compagne me paraît approprié. Ses méthodes de rangement des placards de cuisine ne sont peut-être pas au top du top des bonnes pratiques certifiées par l'ISO et reconnues par le consensus 2014 de l'Association des directeurs du rangement.

    Exemple : jeter violemment à terre les fers à béton et les vis Bricorama, en hurlant : "Mais qui est-ce qui m'a foutu un bordel pareil dans cette cambuse ?" est généralement considéré comme une méthode dépassée. Malgré leur solidité apparente, les fers à béton risquent d'être fragilisés par un pareil traitement -- et je ne vous dis pas la gueule des rouleaux de Téflon qui pourraient se trouver embarqués dans l'affaire.

    Je dis ça pour vous rendre service, naturellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces bons conseils que je vais d ce pas mettre en application : ça va chier !

      Supprimer

Les commentaires sont fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.