..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

lundi 7 mai 2012

Sacrée soirée !





Je suis resté tard à regarder la soirée électorale, zappant entre la une et la deux. Sans  y constater de grandes différences. Je n’ai allumé les postes  qu’un peu après 20 h. Pas voulu assister aux tristes pantomimes de la prétendue incertitude.

Parce que j’avais lu ça sur 20 minutes Suisse : «  13:39. Selon plusieurs médias suisses, François Hollande serait élu avec 52,5 (Ipsos) à 53% (TNS-Sofres) des voix. Ces chiffres se basent sur des sondages effectués dimanche à 11h00 à la sortie de bureaux de vote. »

En 6 h 21 mn, j’avais eu le temps de m’y faire…

Il y a quand même des choses à dire. A certains moments, au sein de la liesse populaire, on avait du mal à savoir si c’était le (la) journaliste qui s’exprimait ou bien quelque fan du président élu. Certains correspondants avaient l’air si heureux qu’on eût dit qu’ils sortaient de quelques siècles de dictature. On les sentait proches de l’orgasme. Ça rappelait 1944 quand le résistant apparaissait, derrière les lignes américaines,  comme escargots après ondée.  Pathétique.

La liesse, elle-même, faisait plaisir à voir. Que c’était beau ces drapeaux algériens agités sur le socle de la colonne de la Bastille. Curieusement, les commentateurs ne les voyaient pas. Ils apercevaient bien des emblèmes irlandais, mais d’algériens point. Peut-être étaient-ils mal placés ? 

La liesse, on la décrivait si unanime qu’au lieu de 51 % et des poussières obtenus, on n’aurait pas été étonné qu’au moins  110 % des français aient voté Hollande. Enfoncés, Hitler, Mussolini, Staline, Mao et autres Kim Il Sung !

Et puis il y eut les discours. Celui de Sarkozy : impeccable de dignité. Celui de Hollande à Tulle (faisons-lui grâce de celui de la Bastille !), chiant comme la pluie !

Résumons-nous : la France s’est donné un président médiocre à l’image de la médiocrité d’une courte majorité de ses citoyens. Liesse, Marseillaise,  youyous, Allahou akbar !

C’est le passé. Voyons plutôt l’avenir. Dans quelques semaines il y aura des législatives. Les Français, logiques, donneront au président une majorité car on ne change pas une équipe qui perd.  Rêver qu’une cohabitation sortira des urnes me paraît peu réaliste. Pas impossible mais fortement improbable.  Ce qu’il faut, c’est faute de majorité, avoir une opposition forte, de manière à limiter le pouvoir de nuisance de la clique hollandaise.

Prenons un exemple : le droit de vote pour les  étrangers demande une réforme de la constitution exigeant d’être approuvé par 3/5 du parlement réuni en congrès, sinon ne reste que le référendum. Il faut donc éviter un raz-de-marée rose.

Pour cela, il faut à tout prix éviter les triangulaires. Il se peut que, pour les mal-comprenant, je revienne sur ce dernier point.

30 commentaires:

  1. Pour ce qui concerne les législatives, je pense être en accord avec vous. Le vote Le Pen signifiait quelque chose il y a deux semaines, mais un vote FN le mois prochain serait non seulement inutile mais assez suicidaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous m'avez compris ! Voter FN aux législatives, c'est renforcer Hollande.

      Supprimer
    2. Didier Goux qui fait du tripatouille électoral ! Bienvenue dans l'opposition !

      Supprimer
    3. Les convictions de ces messieurs sont saisissantes!

      Supprimer
    4. Ce que Nicolas n'a jamais compris, c'est que nous avons toujours été dans l'opposition.
      Pas la même que la sienne, mais opposition tout de même.
      Nous restons dans l'opposition.

      Supprimer
    5. Heureusement que ce n'est pas la même !

      Ce que Carine n'a pas compris, c'est qu'elle ne représente strictement rien...

      Supprimer
  2. En guise de drapeaux irlandais (laissons tranquilles mes cousins), je crois qu'il s'agissait surtout de drapeaux ivoiriens.
    Ce qui plus raccord avec le reste des bannières agitées hier soir sur la place Tahr... de la Bastille.

    RépondreSupprimer
  3. Des drapeaux maliens, plutôt. Beaucoup de Maliens en France qui sont sans papiers. Hollande va les satisfaire, je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au cas par cas, Sébastien. Au cas par cas ! Vu que tous les cas sont intéressants, tous seront satisfaits...

      Supprimer
  4. Les Français sont indécrottables !!!
    Vues les attentes exprimées hier par le "peuple de gauche", la désillusion risque d'être terrible...mais pas besoin de sous pour mettre en place les réformes imbéciles qui vont changer pour longtemps le visage de la France...
    Je suis désespérée et la gueule enfarinée des vainqueurs et de leurs supporters me donne envie de mordre. Comment peut-on être d'aussi courte vue ?
    Bonne journée quand même !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au grand bal des cocus, l'entrée est gratuite. C'est à la sortie qu'on paie !

      Je ne suis pas certains qu'il sera en mesure de promulguer ses réformes, même sociétales. A part une rapide déception, je ne vois pas trop ce qu'annonce cette élection.

      Il ne faut pas se laisser abattre, Nana !

      Supprimer
  5. Voter FN aux législatives, c'est renforcer Hollande.
    Là, je ne vais vraiment pas dire ce que je pense, donc inutile de me demander d'être plus clair.

    RépondreSupprimer
  6. Belle soirée, très belle soirée. Ces drapeaux tunisiens, algériens, maliens, un peu partout, ces "jeunes" si exubérants... ah, c'était l'avenir en marche, le rêve métissé d'un éternel futur qui prenait corps sous nos yeux.
    Merci François, merci (sanglots de bonheur)!

    RépondreSupprimer
  7. Je n'aurai qu'un mot (bon, deux, mais ne chipotons pas) : Allahou akbar (Vous parlez d'or !).

    RépondreSupprimer
  8. (ouf, j'ai trouvé comment sortir de l 'anonymat)
    Aujourd'hui il est difficile de sortir du duel UMP / PS sans se faire accuser (plus ou moins gentiment) de faire le jeu d'un des deux. Entre le vote utile dès le 1er tour des présidentielles et le spectre des triangulaires aux législatives... assumer ses idées - en sachant qu'on risque fort de ne pas être vainqueur - devient compliqué.
    N'empêche, espérant naïvement faire bouger les choses, je maintiendrai mon cap "à droite toute" en juin (et ensuite).
    Advienne que pourra.

    RépondreSupprimer
  9. Jacques, autant j'ai fini par accepter les diverses raisons de voter Sarkozy hier - ca aurait d'ailleurs pu fonctionner - autant là, je ne vois pas comment éviter les triangulaires.

    Hier, grosso modo la moitié des voix FN ne se sont PAS reportées sur Sarkozy. Ajoutez - à la louche - la moitié des blancs et nuls, et vous obtenez environ 10% des inscrits. Croyez-vous vraiment pouvoir convaincre ces 10% de voter UMP ?

    A cela, ajoutez l'état actuel des relations entre les 2 partis UMP et FN ("plutôt voter socialiste" pour certains). Croyez-vous, des deux côtés, pouvoir convaincre des grandes gueules de finalement se mettre d'accord ? On peut espérer un changement - au minimum de ne PAS donner comme consigne de voter PS au deuxième tour - mais "l'espoir n'est pas une stratégie".

    Donc en l'état actuel des choses les triangulaires auront lieu, je me contenterais donc de péter dans la toundra le plus à droite possible, FN sinon UMP.

    RépondreSupprimer
  10. Hélas ! Trois fois hélas ! C'est bien les abstentions des électeurs de Marine Le Pen qui nous valent aujourd'hui d'avoir Hollande à la présidence.
    J'aurais dans d'autres circonstances, été capable de voter "à droite toute", mais là il n'en est plus question mais j'ai peur que ce ne soit pas suffisant pour échapper à toutes ces triangulaires qui se profilent déjà.

    RépondreSupprimer
  11. Depuis plusieurs années (4 ou 5), Didier Goux se fout de ma gueule quand je fais des prospectives électorales, comme quoi se je saurais mieux que les autres ce qu'il faut pour le bonheur des Français.

    Le taulier a raison : pour éviter que la gauche ne dispose de tous les pouvoirs, la droite aurait intérêt à limiter les triangulaires mais Gas a raison aussi, c'est à peu près impossible (et ne faites pas la même erreur, Jacques, que faisaient les blogueurs socialos en ce temps pas si reculé où ils étaient dans l'opposition, de croire que les blogs ont une influence).

    Par contre, je crois que Milfred n'a pas raison et qu'elle tombe dans ce que me reproche souvent Didier : croire savoir ce que veulent les gens.

    Les abstentions des électeurs de Marine Le Pen ne sont pour rien dans la défaite : il suffit de regarder les chiffres, si le nombre de bulletins exprimés avait été le même qu'au premier tour (et si tous avaient voté Sarkozy), Hollande serait quand même en tête de 2 ou 300 000 voix. En outre, n'oublions pas qu'il y a un certain nombre d'électeurs Marinofrontistes qui ont volontairement voté pour Hollande parce qu'ils veulent réellement éliminer Sarko (ou parce qu'ils sont subitement convaincus par le projet d'Hollande ce dont il est permis de douter...).

    J'aime bien ne plus être blogueur d'opposition, je vais pouvoir troller les blogs de droite...

    RépondreSupprimer
  12. Nous avons bien vu le caractère pernicieux du vote FN.
    Nous le verrons encore mieux dans cinq semaines, entre
    l'aveuglement imbécile des "humanistes de droite" et
    l'incapacité des marinistes à comprendre les subtilités
    du scrutin, nous avons toutes les chances d'avoir droit à une vague rose.
    Ce pays mérite t-il mieux?

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  13. Tout ceci est certainement vrai mais les votes stratégiques induisent un univers politique bipartite. Je préfère le vote "pour", le vote d'adhésion (qu'il soit pour MLP me concernant, ou tout autre parti) à un vote stratégique visant à éliminer l'autre (électoralement, j'entends).
    C'est sûrement une forme de naïveté... ou un respect de la démocratie plurielle, telle qu'elle existe encore ici (plus ou moins, je vous l'accorde).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour que cela soit appliqué dans les législatives (vote d'adhésion), il faudrait une élection à un seul tour et à la proportionnelle.
      Hors de cela, tous les arrangements deviennent possibles, contre la démocratie.

      Mais parions que cela ne viendra jamais.

      Supprimer
  14. Tout ça est intéressant. Si je ne pense pas utile de voter pour le FN aux législatives, c'est pour diverses raisons. D'abord, en dehors des questions d'immigration et de sécurité, il y a peu de chose qui m'intéressent dans son programme. D'autre part, des triangulaires seraient peu souhaitables en ce qu'elles seraient la porte ouverte à une vaste majorité socialiste. N'importe comment, mon vote en lui-même n'a aucune importance.

    Une chose me paraît importante de réaliser : Les électeurs FN "purs et durs" qui se sont refusé à voter Sarkozy me semblent manquer de sens politique. S'ils pensent que l'échec du président sortant va entraîner une ex(ou im-)plosion de l'UMP et que la droite se reconstruira autour d'eux, à mon avis se mettent le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate. Ce que je souhaiterais c'est que la partie du FN qui est réellement de droite se rapproche de l'UMP dont 2/3 des électeurs sont favorables à une telle alliance. Que les UMP plus "humanistes" retournent donc au centre et que les FN "sociaux" retournent donc à la gôche qu'ils n'auraient jamais dû quitter. N'importe comment, les centristes finiront bien, s'ils veulent continuer d'exister et accessoirement avoir des élus, par se rapprocher de la droite dure. Voilà comment je vois les choses.

    RépondreSupprimer
  15. Ben oui, c'est pas idiot !
    Je me demande seulement combien de branlées électorales il faudra encore avoir pris pour qu'enfin on voie avec vos yeux ?

    RépondreSupprimer
  16. Lendemain de défaite8 mai 2012 à 02:13

    Aucun souvenir de jamais m'être senti facho ni ultra de quelque manière. J'aime les cultures et les langues étrangères, j'en parle même deux ou trois plus qu'honorablement pour un Français, lis même le japonais, le russe et l'arabe. J'aime mon pays, que je voudrais enfin intelligent avec une vraie profondeur. Que faire pour y parvenir? Sarko a décu voire trahi. Derrière MLP il y a de l'excellent et du médocre, pourtant elle parle sacrément juste. Bon sang, où est la France dont parla Sarkozy hier soir enfin (ému qu'il ose ce magnifique mot "joyeuse", trop tard hélas)? Je rêve d'un pays rayonnant, apaisé, confiant, adulte, fort, fier, travailleur avec bon esprit (je considère le mauvais esprit, que tous confondent avec l'esprit critique ou la fronde gauloise, comme Le plus pernicieux des maux français). Help!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lendemain, vous savez fort bien que ce pays, le nôtre, a été rayonnant, confiant, cultivé, fort, fier, travailleur, mais jamais il n'a été apaisé.
      Il s'est construit dans les combats et il nous faudra bien renouer avec cet esprit de résistance qui a traversé les siècles et qui a fait de nous ce que nous sommes.
      Mais tout est fait pour avachir ce peuple français, tout. La désinformation est partout, dans les livres, les journaux, sur les écrans et malheureusement, surtout à l'école. L'idéologie dominante ne domine pas tant que ça, si on regarde les résultats du vote.

      http://liesidotorg.wordpress.com/2012/05/07/resultats-des-elections-de-mai-2012/#comments

      J'ai quand même de l'espoir, car la victoire de l'anti-France l'a été de très peu Dimanche.
      Ce referendum pour le remplacement de population n'a pas été tranchant.
      Le réveil de certains va être douloureux.

      On peut aimer les cultures et les langues étrangères, les respecter et en même temps, exiger des autres le même respect pour les nôtres. Or nous voyons tous les jours que des gens que nous n'avons même pas invités à notre table se permettent de dicter leurs choix et de nous imposer leur mode de vie, par l'intimidation. C'est cela que nous réfutons. Nous n'avons pas l'intention de nous laisser faire.
      Et nous souffrons de voir des concitoyens supposés nous représenter élus pour mieux pouvoir nous enfoncer. Et d'autres (Mélenchon), repoussés, parvenir probablement à des postes en responsabilité sans aucune légitimité.

      Voilà ce qu'est devenu notre pays, s'il faut en croire ce vote, qui ressemble fort à une acceptation de l'invasion.

      En fait, si l'on y regarde de plus près…

      Supprimer
    2. Quoi donc, Carine, si l'on y regarde de plus près?

      Supprimer
  17. Les journalistes sont heureux car ils ont fait élire leur candidats et si jamais la situation devenait intenable, ils sont comme Noah, un coup d'Airbus et hop: Vive New-York ou Miami.

    François le Bref va devoir passer à la caisse pour remercier les gens qui l'ont porté à la Présidence et les déçus vont se compter par milliers et l' automne va être brûlant.

    RépondreSupprimer
  18. Simplement Pour Jacques-Etienne,

    Ronnie O'Sullivan claimed his fourth world title with an 18-11 win over Ali Carter before allaying fears he would retire from the sport

    Je n' ai pas vu la finale entièrement mais c'était pour la 1ére partie celle du Dimanche , simplement sublime.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.