..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

jeudi 2 janvier 2014

En vrac !



Je répugne à l'admettre, mais il semblerait que la bâffrothérapie ait ses limites. Si après une première séance les résultats furent très encourageants et m’engagèrent à poursuivre, une deuxième fut moins concluante et me laissa nauséeux et dans une forme pour le moins moyenne (d’où ce titre de billet qui, outre qu’il annonce quelques réflexions sans rapport entre elles décrit assez bien l’état de mes intestins)

Comme tout un chacun, je mets à profit ce début d’année pour prendre de bonnes résolutions. A la différence de bien des velléitaires, les miennes sont de celles qu’il me sera aisé de tenir. Ainsi ai-je décidé de ne pratiquer aucun sport, de continuer de fumer et de boire et de ne voter socialiste à aucune élection. En cas d’échec  fort improbable, je vous en ferai part car je ne doute pas un instant de l’intérêt profond que vous accordez  à mes heurs et malheurs.

Je compte mettre ce qui reste de cette journée à répondre à ceux  qui ont eu la gentillesse de m’envoyer leurs bons vœux ainsi qu’à quelques autres que leur timidité a retenu de le faire. Il se peut également que je consacre une partie de mon temps à la lecture d’un très bon roman sur les chemins de fer aux U.S.A.

Les trombes de pluie qui ne cessent d’apporter un démenti à ceux qui nous promettent une prochaine pénurie d’eau ont pour conséquence de rendre pénibles les fuites qui affectent ma cheminée et mon break. Appelé en septembre un couvreur est venu tenter de résoudre le problème de la cheminée. Je lui ai signalé la vanité de ses efforts. Depuis, je n’ai plus eu de ses nouvelles. Même pas une facture ! Quant au break, après avoir passé la saint-sylvestre au garage, le bon mécanicien m’a annoncé qu’il n’était pas parvenu à en déterminer l’origine. Si comme le disait M. Bonaparte en amour, la seule victoire est la fuite, il semblerait qu’en cheminée et en break, la fuite soit une défaite.

Mes soucis hydrauliques et intestinaux ont pour conséquence de nuire à ma capacité de concentration. Je remets donc à plus tard la complétion de deux magistraux billets sur les antiracistes et l’Union Européenne pourtant déjà bien entamés et qui devraient clore définitivement le débat sur ces questions. A moins qu’entre temps ne me vienne l’idée d’évoquer des problèmes sérieux.

17 commentaires:

  1. Avez-vous envisagé que vos ennuis pouvaient provenir du fait que vous n'avez pas encore assez mangé?
    Un peu comme le cheval qui s'arrête au milieu du gué, l'électeur de droite qui persiste à voter UMP et autres choses du même genre.
    Je serais vous, j'y retournerais.

    RépondreSupprimer
  2. Aristide à raison, il ne faut jamais arrêter les pratiques de haute compétition brusquement.
    Reprenez donc un peu de tout et vous verrez, tout va se remettre en place !

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année J-E.
    Et saluons l'efficacité du gouvernement qui voit une nouvelle courbe s'inverser : celle des voitures brûlées.

    RépondreSupprimer
  4. Tenez Jacques, pour vous remettre en appétit : http://www.youtube.com/watch?v=QiMK4HpG2yg

    RépondreSupprimer
  5. Ne vous en faites pas cela va s'arranger...enfin pour les fuites je ne saurais être totalement affirmatif sachant par expérience l'extraordinaire vitalité de ces petites choses.
    Que saint Pancrace, patron du pancréas vous ait en sa sainte garde.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sous la protection d'un aussi saint patron les choses ne pourront que s'arranger.
      Quant aux fuites, que fait Saint Étanche ?

      Supprimer
  6. tout ça c'est bien gentil, mais il reste la galette, accompagnée de bonnes bolées de cidre, faudrait tout de même pas vexer les rois mages , d'autant que le cidre est réputé pour arranger, dans un sens certain d'évacuation, les problèmes de fuites intestinales, par contre je ne suis pas sûre que ce soit efficace pour les cheminées et les breaks
    allez, l'ami, encore un effort et bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, la galette ! C'est plutôt bénin, la frangipane, non ? Je vais surement tester, pour ce qui est du cidre, je suis plus circonspect.
      Bisous à vous.

      Supprimer
  7. Vaut-il mieux un couvreur qui couvre mal ou un couvreur qui ne couvre pas? J'attends le mien depuis un peu plus d'un an.
    Souhaitons-nous pour cette nouvelle année des couvreur qui couvrent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois qu'en matière de téléphonie et de couverture nous partageons des problèmes similaires. Puisse 2014 en voir la fin !

      Supprimer
  8. Contre les maux dont vous souffrez, je ne vois qu'un remède : huîtres + muscadet. Ça nettoie également du socialisme (dit-on) jusque dans nos campagnes. Je crains cependant que cela soit inefficace contre les fuites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est une question de dose, cher Al. Avec suffisamment de Muscadet, on finit par se foutre des fuites (et même du socialisme mais pour ça il en faut vraiment beaucoup).

      Supprimer
  9. Souvenez vous et de Pierre Péchin et de son sketch "La cèggal et la foôrmi"

    http://www.youtube.com/watch?v=XENxfCkMCEA

    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts !