..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

jeudi 20 octobre 2011

L'Education Nationale va finir par avoir des problèmes d'effectifs...




Il y a deux jours, une ex-collègue et néanmoins bonne copine m'annonçait par mail qu'une autre prof, selon le site de la radio locale, avait été "fusillée". Je crus d'abord à une plaisanterie. Mais force fut, après m'être rendu sur le site en question, de constater qu'il n'en était rien. Une professeur de français de mon ex-collège avait bel et bien été victime de deux coups de feux tirés à bout portant par son ex-mari qui lui avait tendu une embuscade tandis qu'elle quittait son domicile en compagnie de sa fille et de ma remplaçante pour se rendre au travail. ! 

Le coupable a d'ailleurs été arrêté hier, après avoir, comme il se doit, tiré sur les gendarmes. Sa victime n'est pas morte, mais a néanmoins dû être héliportée vers un hôpital parisien.

Je me suis toujours demandé comment un homme pouvait en arriver à devenir ce qu'il est coutume de nommer un "forcené". Ça demeurera pour moi comme la plupart des gens un mystère...

Quoi qu'il en soit, entre ceux qui s'immolent ou se suicident de manière plus classique, ceux qui se mettent à découper du gendarme au sabre et ceux qui se font tirer comme des lapins ça va finir par faire beaucoup de défections. Si on ajoute à cela la baisse des candidatures aux concours, ce système d'éducation que le monde entier nous envie (ou devrait nous envier) risque à terme de souffrir d'un problème d'effectifs.

4 commentaires:

  1. "une ex-collègue et néanmoins bonne copine "
    Rien que ça, c'est du rare…

    Et vous oubliez les démissions ! C'est la saison, là.

    RépondreSupprimer
  2. A ce rythme là, les suppressions de poste ne seront plus de mise à l' Education Nationale.

    Ok, humour noir, je sors!

    RépondreSupprimer
  3. Peut-être bien qu'il va arriver un moment où il faudra remettre face aux élèves quelques uns des 20 000 profs qui, paraît-il, sont occupés à "d'autres tâches" ?
    Qu'en pense Carine ?

    RépondreSupprimer
  4. L'Education Nationale va finir par avoir des problèmes

    Je croyais qu'elle en avait déjà beaucoup.
    Ce futur me rassure.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.