..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

vendredi 14 octobre 2011

Elle veut changer ma vie !



Ce matin, sur France Inter, j'ai entendu une femme me dire qu'elle allait changer ma vie. Rien moins. 

Je ne la connais même pas, cette Martine-là. Pourtant j'en ai connu des Martine...

Alors comme ça, on est tranquillement en train de prendre son petit déjeuner, le café est bon, le pain un peu mou, mais l'un dans l'autre c'est un moment agréable et une furie arrive et vient me dire qu'elle va changer mon quotidien. Et pas qu'un peu, hein, elle va me le changer en profondeur

Et de quel droit, s'il vous plaît, Madame ? Je ne suis pas macho, pourtant je n'aime pas qu'une femme vienne me changer le quotidien, en profondeur ou pas. J'ai été jeune, moi aussi. Il m'est arrivé de penser qu'une femme allait changer ma triste vie en  paradis. Le temps a passé. Je sais maintenant que ça relève du rêve. La simple perspective du changement ne me séduit plus. Je me suis accepté. Je serais même plutôt heureux. Alors tout foutre cul par dessus tête, vous pensez...

Un choc pareil, ça donne quand même à penser. Qu'est-ce qu'elle pourrait changer à ma vie la Martine ? Bien sûr, mes fidèles lecteurs le comprendront, elle pourrait me débarrasser de la piéride... Mais, vu que les premières gelées approchent, le problème sera bientôt résolu. Alors quoi changer au juste ? Comme toutes les femmes qui souhaitent changer un homme (ou tous les hommes qui veulent changer une femme), c'est forcément une chieuse, ou, pour employer un terme scientifique, une emmerdeuse. Une chieuse (ou emmerdeuse), ça veut votre bien. C'est à ça qu'on les reconnaît. Et votre bien, il est facile à définir : il faut manger sain, faire du sport, ne plus boire de whisky ni de vin, même pas de vodka et arrêter de fumer. Elle pourrait aller jusqu'à me pousser à quitter mes collines pour la ville afin de participer à la vie associative ! TOUT ÇA EST HORS DE QUESTION, MARTINE, JE TE LE DIS TOUT NET !

Des esprits fins, il n'en manque jamais, me diront que je fais fausse route, que ces changements sont d'une toute autre nature, qu'il s'agit de réforme fiscale, de meilleure répartition des richesses, de redressement national et tout ça. Et alors ? Je ne vois pas comment la création d'une nouvelle tranche d'impôts ou de nouvelles allocations pourraient révolutionner mon quotidien. Vu ce que je vais finir par payer comme impôts, je ne suis pas directement concerné. Quant aux allocations, je n'en ai pratiquement jamais touché de ma vie. En admettant que la gauche parvienne à changer l'image de la France, je doute qu'à mes yeux elle le fasse dans un sens positif...

Cela dit, une conclusion s'impose : cette femme me connaît bien  mal. Ou alors, pour elle, je ne fais pas partie de ces français auxquels elle s'adresse et dont elle veut changer la vie.

6 commentaires:

  1. Explication toute simple, au lieu de travailler 6 ou 7 mois par an pour l' état, nous passerons à 8 ou 9 mois, où est le problème ?

    Pour les gelées, elles ne peuvent rien pour la Thénardier de la rue de Solférino.

    La seule Martine que je connaisse c'est celle de la chanson de frère Jacques.

    RépondreSupprimer
  2. Et bien Grandpas, si tu travailles déjà 8 ou 9 mois pour l'Etat, je crois que je me contenterais de gagner ce que tu gagne en 1 mois... Enfin je me permets quand même de te rappeler que l'Etat c'est toi entre autre et que tu es très certainement ravi de rouler sur des routes et d'être soigné quand tu en as besoin, enfin pour l'instant...

    RépondreSupprimer
  3. l'Etat c'est toi entre autre et que tu es très certainement ravi de rouler sur des routes et d'être soigné quand tu en as besoin, enfin pour l'instant...

    Pour l'instant...
    Quand nous aurons renfloué les banques, les routes deviendront réellement secondaires et la santé un produit de luxe.
    Quant à l'école n'en parlons pas.

    RépondreSupprimer
  4. Si votre pain est un peu mou, Martine va vous le durcir, c'est aussi simple que ça. Par contre, si c'est autre chose qui est mou, je doute qu'elle puisse rien faire, même et surtout en se foutant à poil et en chantant "Le p'tit Quinquin".

    RépondreSupprimer
  5. Cher Anonyme , c'est une étude des contribuables associés quant à mon salaire, vous ne vivriez pas longtemps avec.

    Les routes ne sont pas entretenues par l'état mais les collectivités locales comme les Régions détenues par le PS, demandez donc aux habitants de ces régions à combien se montent leurs impôts locaux.

    La sécurité sociale nous coûte de plus en plus et nous sommes de moins en moins remboursés, les mutuelles nous prennent plus d'argent pour ce que nous rembourse pas la SS.

    Enfin cher anonyme, ne me tutoyez pas, nous n'avons pas élever les cochons ensemble.

    RépondreSupprimer
  6. Grandpas, il y a plusieurs martines quand on les sonne !

    Anonyme, ne pourriez-vous pas utiliser votre nom réel comme je le fais ? On pourrait penser que vous êtes plusieurs et du coup on ne saurait plus à qui l'on parle... Cela dit, ce n'est pas nécessairement moi qui suis content de trouver l'état. C'est plutôt l'état qui est content de me trouver...

    Fredi, vous êtes un pesssimiste.

    Ygor, ma vieille et profuse expérience ne me ferait jurer de rien en ce domaine. Mais là n'est pas la question...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.