..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

dimanche 17 avril 2022

« Macron ! » -c’était Jadot !

 

Le candidat Jadcron juste avant la fusion

Mon titre parodie, vous l’aurez deviné, le pompeux Hugo narrant Waterloo. C’est ce que je me suis dit en entendant des extraits du discours du foutriquet qui nous tient lieu de président (suivre l’intégralité de ses verbiages était d’une part au-dessus de mes forces et d’autre part inutile vu qu’il s’est fait une spécialité de dire n’importe quoi puis son contraire qui reste du n’importe quoi pur sucre).

Il n’empêche que, s’ils étaient capables d’un embryon de réflexion, ceux qui l’ont placé en tête au premier tour seraient en droit de s’interroger sur le sens de leur vote. Ils avaient cru voter pour on ne sait quoi, il se retrouvaient avec les élucubrations d’un écolo. Je suppose que si M. Poutou avait obtenu un meilleur score, c’est son discours qu’il aurait repris, devenant un fervent marxiste. Par delà l’opportunisme systématique du personnage, la nouvelle bannière sous laquelle il prétend se placer et rassembler le peuple me semble sujette à caution.

Bien sûr, le dernier rapport du GIEC tire la sonnette d’alarme. Comme les précédents. Bien sûr, il est urgent d’agir. Bien sûr, sans cela, la vie va devenir totalement impossible sur la planète d’ici quelques années voire moins. Mais, hélas, il est également certain que nous n’y pouvons rien. Nous sommes en effet très mal placés en matière de pollution : Nous n’apparaissons même pas dans la liste des 15 premiers pollueurs de la planète. Notre cher voisin, l’Allemagne y figure en bonne position, elle, nous battant à plate couture comme d’habitude : 7eme derrière la Chine, Les États-Unis, l’Inde, la Russie, le Japon et l’Iran ! Pour ce qui est de la pollution par habitant, nous faisons là encore piètre figure : 18èmes devancés en Europe par la Russie, l’Allemagne (encore!), la Pologne, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Italie.

On pourrait se dire qu’au moins nos efforts nous permettraient de bénéficier d’une meilleure qualité de l’air. Pas vraiment, car malheureusement les vents ignorent les frontières. En cas de vent de Nord-Est, des micros particules viennent s’ajouter à la production locale, elles sont certes minoritaires mais non négligeables, même si la majorité des vents nous viennent de l’Ouest.

Faire croire que la France en réduisant ses déjà relativement faibles émissions pourrait à elle seule influencer l’évolution climatique générale est une totale illusion. Sans une réaction énergique des principaux états pollueurs, le sort de la planète (ou plutôt de son habitabilité par certaines espèces) restera scellé. Y sont-ils prêts ? Rien n’est moins sûr. N’en déplaise au candidat Jadcron et au nouveau lapin qu’il vient de sortir de son chapeau.

26 commentaires:

  1. Réélu, il bottera encore une fois en touche face aux vrais défis de notre pays.
    Oui, la France est plutôt vertueuse en matière de pollution, et faire de l'écologie une grande cause nationale du futur quinquennat, avec, pourquoi pas, Jadot au gouvernement, une escroquerie de plus.
    En ce qui me concerne je crois que c'est la dernière fois que je participerai à une élection (avec les législatives toutefois) : si Dieu me prête vie, dans cinq ans je cultiverai mon jardin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont compatibles : je continuerai à voter et pas plus tard que maintenant je vais aller planter mes patates.

      Supprimer
  2. A quel score pour Macron accepterez-vous de discriminer les ovins, des bovins, des crétins ? Pour ma part je m'en vais semer des scaroles et je profiterai de dimanche prochain pour les regarder pousser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu que je n'aime pas la salade, j'irai voter des deux mains pour ma candidate.

      Supprimer
    2. moi, je préfère les sucrines (que j'ai plantées la semaine dernière)

      Supprimer
  3. Pour ma part, quand je discute avec ces bons apôtres d'escrologistes, j'en arrive toujours à leur demander ce qu'il y aurait-il à redire à la disparition de l'homme de la surface de la terre ?
    Y a-t-il quelqu'un pour s'émouvoir de la disparition des dinosaures ?
    Pourquoi ne pas admettre que l'homme, ce malfaisant qui sévit sur la planète depuis des millénaires, disparaisse enfin ?
    Et en attendant : joyeuses Pâques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que si l'on suit les experts, la suppression de l'humanité coupable serait le seul espoir pour la planète.

      Supprimer
  4. Ne jetez pas vos perles aux pourceaux !
    Il y a beaucoup de pourceaux et de cochonnes dans vos commentateurs, mais vous ne possédez manifestement aucune perle de sagesse à jeter dans vos billets indigents, indigestes, et répétitifs.
    Donc,
    Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
    Les francs-maçons:., ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À qui s'adresse ce commentaire aigrelet ? 🤔😀

      Supprimer
    2. @ Fredi : Va savoir. Je pense qu'il faut y voir un merveilleux message d'amour en ce dimanche de Pâques. C'est pourquoi je lui adresse à mon tour non seulement de joyeuses fêtes mais surtout mes voeux de le voir délivré du sort maléfique qui le contraint à lire ce blog.

      Supprimer
    3. JE laboure inlassablement le même sillon. Le sol est maigre, creusé, comme une tranchée, jusqu'aux couches stériles. Au fond pataugent des sans-grade fidèles, des planqués, des demi-crétins selon Mildred, des cochons et cochonnes selon vous. L'Adjudant aboyeur y déverse son ordinaire mélasse de sous-off. Nul Général stratège par ici, encore moins de capitaines prometteurs, c'est un blog de série B. A peine quelques marins bavards, plombiers du dimanche matin, jardiniers que l'Angélus du soir appelle déjà.

      Supprimer
    4. Mon cher Léon, tous les êtres supérieurs parmi lesquels vous tenez une place éminente ne peuvent que partager votre excellent jugement sur la totale stérilité de ce blog et l'incommensurable médiocrité de ceux qui y commentent.

      Une question se pose cependant : pourquoi vous abaissez-vous à y commenter au risque que l'on vous confonde avec la lie qui le hante ?

      En résumé, quittant exceptionnellement la courtoisie qui est de coutume ici, je vous conseillerai d'aller vous faire foutre ailleurs, triste connard. Cela dit en toute amitié, comme il convient.


      Supprimer
    5. Mon cher JE, vous lisez trop vite -comme le doit un Adjudant, d'ailleurs! Il me semblait que la conclusion de mon commentaire allait de soi sans faire l'insulte de son explicitation à qui que ce soit. Ce sont rarement les généraux qui tiennent les tranchées, qui y perdent ou y gagnent les batailles. Beaucoup de "classiques" nous sont venus de la série B. C'est presque une question d'artillerie : ne pas péter plus haut que son cul...

      Pour le reste, je n'imagine pas un Adjudant qui ne soit pas fort en gueule. "Triste connard", c'est presque une distinction d'élite que vous avez refusée à l'ec-rabouilleur.

      Supprimer
    6. Cher Léon, afin d'éviter de me voir contraint à supprimer vos interventions, pourriez-vous tenter de vous montrer plus intelligible ?

      Supprimer
  5. Macron, c'est aussi Ruffin (en tout cas, ça l'était en 2017) :
    https://twitter.com/NicolasPichot6/status/1515305557518864389

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ve n'est pas un fake, c'est à la fois hilarant, désolant et finalement répugnant !

      Supprimer
    2. Ben quoi Mr Etienne, qu'est ce que vous ne comprenez pas?
      Ce sont des communicants et dans "communiquer" il y a niquer...

      Supprimer
    3. Oh, c'est simplement que ce genre d'"arrangements entre "ennemis" me dégoûte même s'il ne m'étonne pas.

      Supprimer
  6. Foutriquet ?
    Voyez, vous aussi, vous y êtes venu.
    On trouvait également " Toufriquet" sous d'autres plumes, ce qui me paraît mieux correspondre à la coupe toujours irréprochable des costumes de Monsieur Macron.

    Galatine.

    RépondreSupprimer
  7. Il n'y a aucun sortilège que je craigne de votre part. Votre magie n'est RIEN.
    Je lis vos billets en diagonale, très, très rapide, et je ne m’intéresse plutôt aux commentaires de vos mauvais disciples.
    Je connais votre esprit :
    empathique, illogique, bienveillant mais endormi, bref littéraire et donc illusoire et superficiel.

    RépondreSupprimer
  8. C'est moi qui suis fatiguée ou il y a des commentaires incompréhensibles aujourd'hui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Athéna, je pense que certains ont un peu forcé sur le Champomy. On ne peut pas leur en vouloir, ce n'est pas tous les jours Pâques et le lendemain férié.

      Supprimer
  9. Revenons à ce qui devrait tous nous concerner, les "arrangements entre ennemis".
    Ils ne datent pas d'hier, mais de 1981 - où J-M. Le Pen n'a même pas obtenu les 500 signatures pour se présenter - a vu Mitterrand élu grâce à la lutte fratricide entre l'UDF de Giscard et le RPR de Chirac.
    Rappelons pour mémoire, que le FN n'avait obtenu que 0,75% des votes au premier tour de la présidentielle de 1974 où Le Pen avait appelé à voter Giscard au second tour, jusqu'à se hisser au second tour en 2002.
    Je conseille à tous les lecteurs qi en auront le temps d'aller faire un tour sur Wikipedia (page élections présidentielles et page Jean-Marie Le Pen).

    RépondreSupprimer
  10. Il y a sous ce billet une vague incompréhensible d'aigreur...
    Les résultats du premier tour en seraient-ils la cause ? Ou un abus de poire après l'agneau pascal ?
    La courtoisie semble s'être envolée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, c'est comme ça : certains ne tiennent pas le Champomy...

      Supprimer

Les commentaires sont fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.