..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

samedi 15 septembre 2018

Amusez vous, foutez vous de tout, la vie passera comme un rêve...



J'avoue que la dernière macronerie me met hors de moi, ce qui ne m'arrive pas souvent. Je veux parler de la réforme des droits de succession qui selon l'inepte Castaner serait envisagée « sans tabou ». Y a-t-il en France un seul abruti pour penser qu'il s'agit de les diminuer ?

Ce gouvernement devait réformer la France. Ramener l'équilibre des comptes publics. Pour cela, il y a deux méthodes : soit on baisse les dépenses, soit on augmente les recettes. Seuls l'état et les collectivités locale disposent de la deuxième. Pour le citoyen de base, afin d'éviter une sorte de mise en tutelle pour surendettement, seule reste la première. Ce gouvernement a visiblement choisi la seconde. Tout est bon pour taxer davantage : on rogne les retraites, on s'apprête à faire payer la taxe sur l'audiovisuel par ceux qui n'ont pas de téléviseurs, on verbalise à tour de bras, on engrange des revenus sur les carburants grâce à la TIPP, on compte surtaxer les résidences secondaires, etc. ...Et on continue de dépenser à tout va.

Taxer davantage les succession est à la fois démagogique et destructeur. D'une part on fait plaisir à ceux qui ne peuvent attendre aucun héritage et d'autre part on continue de saper les fondements de la famille, laquelle se trouve déjà en bien piteux état. La famille est là pour transmettre : un nom, une éducation, et, si possible, des avoirs. Mme Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette aime a déclarer : « Je n'ai pas honte de ce que j'ai reçu, j'aurais honte de ne pas transmettre » . Ça me paraît logique. Et totalement opposé aux intentions de M. Macron. Il faut dire que pour un homme qui naguère gagna des millions et qui déclare ne pratiquement rien posséder, cela n'a rien d'étonnant. D'autant moins qu'à ma connaissance il n'aurait aucun héritier à qui transmettre ce presque rien.

En dehors de permettre à l'État de continuer de mener un train de vie sans commune mesure avec ses moyens, quel but pourrait viser une augmentation des droits de succession ? Plus d'égalité ? Un abandon de la thésaurisation au profit d'une plus grande consommation qui relancerait l'économie ?

On ne voit pas très bien. Car si ceux qui ont des moyens élevés, à l'exemple du président, se mettent à tout claquer, leur mode de vie se différenciera davantage de celui des démunis. D'autre part, l'augmentation de la consommation de biens, en l'état actuel des choses, bénéficierait principalement aux industries chinoises et allemandes.

Il se trouve que je possède un petit patrimoine. A peine de quoi me payer un petit studio dans le XIXe arrondissement de Paris. C'est dire si je suis honteusement riche ! Il mérite d'autant plus ce nom qu'en grande partie je l'ai hérité. J'aimerais le transmettre à ma fille et qu'on évite de trop l'écorner au passage.

Admettons qu'au lieu de me comporter « en bon père de famille » je décide de me lancer dans toutes sortes de ruineuses débauches. Il se trouve que je n'en ai aucune envie. De plus, je me trouverais bien vite sur le sable. Dans ce cas, et si la décrépitude venait à me contraindre à recourir aux merveilleux services d'un coûteux EHPAD, mon héritière se verrait obligée de cracher au bassinet pour pallier les insuffisantes ressources de son père indigne. Car la famille, si elle voit rogner ses avantages, continue d'imposer des contraintes...

La bande d'ahuris que tristes magouilles et vote stupide ont portée au pouvoir semble avoir pour but de transformer notre pays en une société de je-m'en-foutistes asservis qui comptent sur les "bienfaits" de Sa Majesté l'État.

18 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'ajoute que nous sommes l'un des rares pays à pratiquer les droits de succession.
      Mais de quel droit se prévaut l'État pour taxer le fruit d'une vie de travail sinon le droit de spoliation ?

      Supprimer
    2. Du droit qu'a depuis toujours tout État de se servir dans la poche de ses sujets (ou citoyens comme on dit maintenant).

      Supprimer
  2. Peut-être devriez-vous déjà vous sentir redevable si l'État vous laissait encore quoi que ce soit à transmettre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai qu'on devrait avoir honte de garder ce que l'on ne nous confisque pas.

      Supprimer
  3. "La bande d'ahuris que tristes magouilles et vote stupide ONT porté au pouvoir" non ? Bon, je dis ça, je dis rien… :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La bande d'ahuris que tristes magouilles et vote stupide ont porté" (sans "e"... on y est presque !). Bon c'est toujours plus facile quand on lit d'un œil extérieur… Sinon, bon article qui me semble (malheureusement) refléter la (triste) réalité.

      Supprimer
    2. J'ai corrigé : en effet ce sont les triste magouilles et le vote stupide qui ONT porté. Mais qu'ont-il porté au pouvoir si ce n'est UNE bande d'ahuris ? Le COD (en l’occurrence le relatif que la représentant)étant placé avant le verbe, on accorde !

      Supprimer
    3. Bon, je me couche ! C'est vous qui avez raison… Sans doute une fatigue post-alcoolémique qui m'a fait déraper ?

      Supprimer
    4. Une personne qui boit ne peur pas être totalement mauvaise.

      Supprimer
  4. Bon, la maconnerie recule sur le sujet :
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/09/17/25001-20180917ARTFIG00215-macron-desavoue-castaner-en-excluant-une-reforme-des-droits-de-succession.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La hausse des taxes sur le carburant compensera peut-être !

      Supprimer
  5. Miracle! Il vous a entendu, le zigoto, alleluia!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan, nan nan nan...
      C'est en lisant DEMAIN à L AURORE qu'ils se sont rendus compte qu'ils faisaient une connerie.

      Supprimer
    2. Et moi j'en ai écrit une de connerie :
      Rendu !

      Supprimer

Les commentaires sont fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.