..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

mardi 28 mai 2013

Feriez-vous un bon ministre de l’intérieur socialiste ?




Observez attentivement la photo qui suit :
 




Si vous voyez un homme âgé s’apprêtant à (ou revenant de) participer pacifiquement à la Manifestation pour tous afin de défendre la famille traditionnelle (beurk !) vous n’avez pas les capacités nécessaires pour occuper cette haute fonction. Et accessoirement vous êtes un odieux fasciste.

Si vous y voyez un fasciste homophobe d’extrême droite refuser d’accorder à autrui un droit qui ne lui enlève rien, vous êtes au pire un secrétaire général du PS au mieux un porte-parole de l’inter-LGTB.

Si, par-delà des apparences  trompeuses, vous avez été capable de remarquer que : 

  • ce dangereux individu porte un béret blindé 
  • son sac est probablement  rempli de cocktails Molotov 
  • son drapeau dissimule sournoisement une barre à mine 
  • seul son sac l’empêche de se rapprocher dangereusement de l’extrême droite de l’escalator
 Alors vous êtes digne de la fonction enviée de ministre de l’intérieur de la république socialiste et vous embarquez ce dangereux séditieux  sous bonne escorte.

25 commentaires:

  1. Jacques,

    Vous avez oublié que dangereux fasciste est d'une force herculéenne car la hampe de son drapeau pèse 300 kgs et que ce personnage à l' allure de petit vieux cours plus vite que le jamaïcain Usain Bolt.

    Son pseudonyme dans les manifs, c'est Rhino!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je l'ai croisé dans la gare Montparnasse à chaque pas le sol tremblait,

      Supprimer
  2. Et vous avez oublié de préciser qu'il faut lui tomber dessus à huit avec des matraques télescopiques pour l'empêcher de nuire à la république.

    RépondreSupprimer
  3. Passionnant ! Nécessaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Léon ! Votre soutien constant m'est précieux.

      Supprimer
  4. Oui c'est cela, au trou et en vitesse! Non mais des fois, ils s'imaginent quoi, ces sales fachos? Qu'ils vont pouvoir la faire à Manolo le Catalan?
    Dieu merci, la République socialo-totalitaire est bien défendue.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  5. Si on y voit un petit vieux rentrant de faire les courses avec un parapluie cassé, on est quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un con, un pet, un liseur de blog, une sous-merde, un marchand de parapluie, un ignoble profiteur capitaliste, un membre de la SLRC, un truqueur de première, un ami de Didier Goux !

      Supprimer
    2. Nicolas vend des parapluies ?

      Supprimer
  6. Petula, voulez-vous m'épouser (à l'ancienne) ?

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Merveilleux ! La première union née d'une rencontre sur "Vu des collines" ! J'en suis profondément ému !

      Supprimer
  8. Grâce à vous, monsieur, mais hélas aussi au crétin…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai le droit d'insulter les commentateurs moi aussi. Surtout les andouilles sans humour.

      Supprimer
  9. Parfait! Vous décrivez un des symptômes de notre société, à savoir que le progressisme est devenu une religion, et quiconque ose le remettre en question ne sera qu'un vil blasphémateur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cettereligion a autant d'inquisiteurs que de membres !

      Supprimer
  10. Brrr, il fait froid dans le dos rien qu'à le regarder.
    Votre blog devrait être interdit aux moins de dix-huit ans.
    Heureusement que les pouvoirs publics socialistes veillent au grain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé assortir ce billet d'une mise en gardee. Et puis je me suis dit que des jeunes survivant à la vision quotidienne de la clique hollandaise résisteraient à tout...

      Supprimer
  11. Oserez-vous dire en face, à notre France progressiste, que ce type n'est pas déjà embastillé, et que vous ne possédez aucune photo le montrant croupissant au fond d'une geôle ?
    N'avez-vous pas peur de faire passer notre police pour des boy-scouts gentillets et même un peu demeurés qui n'ont pas mesuré que notre Patrie était en grand danger.
    P.S.Tous mes voeux de bonheur à Sisyphe et Pétula.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien qu'ils l'ont chopé en bas de l'escalator !

      Supprimer
  12. Tant qu'on laissera des ordures a béret blindé se balader ainsi en liberté a Paris , il ne faudra pas s'étonner de la multiplication des dérapages homophobes.
    Il est encore fécond le ventre de la bête immonde.
    Ah le fumier.

    RépondreSupprimer

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ;