..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

mercredi 28 mars 2018

Désolé !

Entendre les chœurs médiatiques chanter pêle-mêle les mérites exemplaires du colonel Beltrame, de Jean-Luc Mélenchon et du Jupitérien m'agace bien plus que ne m'émeut. Si j'admire le premier, les motivations des deux autres me paraissent pour le moins sujettes à caution. Il est bien beau de présenter l'unanimité des divers hommages comme le signe d'une unité du pays. Mais est-ce vraiment le cas ? Les louanges des politicards reflètent-elles le sentiment profond des Français ? Si la majorité (et non l'ensemble) de nos concitoyens portent au héros une véritable admiration, adhèrent-ils pour autant au message idéologique subliminal de ses laudateurs ?

Prenons le cas de M. Mélenchon, par exemple. Il aurait aligné de beaux mots propres à émouvoir les cœurs les plus secs. Ne l'ayant pas écouté, je ne porterai aucun jugement sur son discours d'hier salué sur tous les bancs de l'Assemblée Nationale(sauf sur le strapontin que le système réserve aux représentants de près de trois millions d'électeurs du premier tour des législatives) par une fervente ovation. Seulement, suite à la « gaffe » de son champion aux législatives du Calvados, avait-il autre choix que d'en rajouter au niveau de l'hommage ? Un discours, si émouvant et peut-être même sincère qu'il soit efface-t-il une carrière tout entière dévouée au dé-tricotage de ce qui fait ce pays ?

Quant au Jupitérien, est-il à même de parler de la France après avoir déclaré entre autres âneries : « Il n'y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse » ou « La France est un des pays, avec d’autres, qui parle et écrit en français. » (comme si elle n'était pas le creuset où s'est formée et développée cette langue) ? Européen supranationaliste, a-t-il la moindre idée de ce que peut être notre nation ?

Après leurs « beaux » discours, chacun continuera qui de défendre une immigration incontrôlée, qui de promouvoir plus d'« Europe ».

9 commentaires:

  1. Mélenchon dont les yeux se mouillent,chaque fois qu'il évoque la mémoire de Fidel,son modèle,il y a de quoi en effet se poser des questions sur cette standing ovation à l'Assemblée...
    Mais enfin les ovations semblent entrées dans les moeurs de l'Assemblée nationale,si même on se lève pour acclamer une mesure aussi héroïque que la limitation à 80 K/H sur les routes.
    On se lève tous pour tout et n'importe quoi.
    C'est la propre mère d'Arnaud Beltrame qui a le mieux résumé le sens du sacrifice de son fils...pour que le geste de son fils ait au moins servi à quelque chose,qu'il ne soit pas mort pour rien,étouffé par le flot d'hommages,transformé en saint de vitrail et en alibi-comme les bougies,les prières et les fleurs-,pour que rien ne change et qu'on continue comme avant.

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les hommages sont certes mérités mais que fait-on ensuite ? Zatiz zekwestcheun !

      Supprimer
  2. Pendant l'hommage rendu ce matin, 2 pétasses,Bergé et Autin, copines et voisines de Mélanchon, rigolaient derrière leurs mains, et il faudrait croire aux larmes de crocodile de leur champion ? à d'autres...manque de chance, elles ont été prises en photo, faut se méfier des appareils modernes , ça peut vous trahir comme un rien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi qu'ils disent ou fassent, j'ai bien du mal à croire en la sincérité de ces gens-là.

      Supprimer
  3. Ce sont pourtant les mêmes retraités,les mêmes classes moyennes,les mêmes petits bourgeois qui ont voté pour un microprocesseur vide et clinquant;un kapo mis sur orbite par la caste techno-médiatico-européiste pour être le pion chargé de faire respecter scrupuleusement et à la virgule près la feuille de route fixée par Bruxelles.
    Et c'est ce même cyborg qui nous parle de toujours plus d'intégration européenne!

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien que petit bourgeois et retraité, je n'ai pas voté pour lui...

      Supprimer
  4. Vous êtes l'exception qui confirme la règle,cela va de soi ;)

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  5. Je vais être franc : dès qu'il est question de la présence de macron, je zappe. Donc je n'ai pas écouté ce qu'il a pu raconter, pour la simple et bonne raison qu'un discours - fut-il peaufiné par les meilleurs de ses conseillers en communication - ne vaudra jamais le début d'un commencement d'ébauche d'action pour éliminer les nuisibles qui continuent à mettre à bas ce qui fut notre belle et grande nation.
    Pour Arnaud Beltrame, une prière, dans le silence et le recueillement, au Dieu qu'il a servi avec tant d'héroïsme sera infiniment plus adéquate qu'une participation à un de ces "hommages-spectacles" qui n'ont plus aucun sens quand ils sont menés par les véritables complices - sinon directement responsables - de sa mort.

    RépondreSupprimer

TOUT COMMENTAIRE ANONYME SERA SUPPRIMÉ;