..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

vendredi 16 novembre 2018

Gilets jaunes et poumons noirs

A ma grande surprise, j'ai pu remarquer hier en me rendant à Tulle (Tula en occitan) qu'une grande majorité des automobilistes se déplaçaient sans avoir au préalable placé leur gilet jaune sur leur tableau de bord. Je l'avais fait car pour la première fois depuis que cet accessoire est devenu obligatoire ça lui donnait une utilité. J'avoue ignorer dans quels cas il est obligatoire de l'endosser. Lorsque je m'arrête au bord de la route pour satisfaire un de ces besoins que l'âge et les traitements médicaux rendent de plus en plus urgents, devrais-je m'en vêtir ? Surtout en période de chasse afin de ne pas être pris pour un sanglier, un faisan ou un lièvre ? Mystère !

Mais revenons à nos pigeons. On peut trouver plusieurs explications à ces absences de gilets. Par exemple, certains, revenant de vacances sur la planète Mars n'auraient jamais entendu parler de ce mouvement. Il se peut que d'autres , j'en frémis de honte, NE POSSÈDENT PAS DE GILET. D'autres encore peuvent trouver ce mouvement ridicule ou inutile. Certains timorés, un brin complotistes, pourraient craindre qu'afficher leur mécontentement ne les amène à se voir fichés comme des éléments séditieux sur lesquels d'impitoyables sanctions ne sauraient manquer de s'abattre. Enfin, rien n'interdit de penser qu'une grande partie des automobilistes soient contents de voir les taxes sur le carburant augmenter voire considèrent que cette augmentation est insuffisante.

Quelles qu'en soient les raisons, mon constat n'en reste pas moins valide : une immense majorité de Corréziens ne manifestent pas visuellement leur soutien. Est-ce à dire que, le faisant, je compte participer à un quelconque mouvement de blocage ? La réponse est non vu que j'évite les foules et que j'ignore où ceux-ci, s'il y en a, auraient lieu. Je pourrais cependant bloquer le chemin de Goulmy en garant ma voiture devant ma porte d'entrée. Seulement à part obliger à un détour la factrice et un éleveur qui, en tracteur, va visiter ses vaches et leurs veaux, je ne gênerais pas grand monde et mon blocage risquerait de passer totalement inaperçu.

Mais venons-en à un mouvement qui n'existe pas mais pourrait s'appeler « Les poumons noirs ». Je veux parler de celui que pourraient mener les 16 millions de fumeurs que compte la France à se révolter lorsque, en janvier prochain, leur paquet augmentera d'un Euro. Chacun d'entre eux fumant en moyenne 11 cigarettes par jour, ils se verront ponctionner quotidiennement de 0,55 Euros supplémentaires soit de 200 Euros par an, ce qui n'est pas rien et apportera à l'État la bagatelle de 3,2 milliards d'Euros. Ce qui n'est pas si mal. Et cela se fera sans douleur et à la satisfaction générale. Celle des non-fumeurs qui trouvent que c'est bien fait pour ces vicieux et celle des fumeurs qui, culpabilisés à un degré extrême de leur sale manie, finissent par penser que ces augmentations peuvent les aider à y mettre un terme, ce qui est, de plus, le but avoué du gouvernement alors que, peut-être, son but véritable est de prendre quelques milliards de plus dans nos poches afin de boucler ses fins de mois.

Des études plus ou moins sérieuses (je n'entrerai pas dans leur détail pour ne pas faire trop long), déclarent que le coût du tabagisme est faramineux. Même en admettant que ce soit le cas, il ne faut pas oublier que les coûts ne sont pas supportés par qui perçoit les taxes. L'état encaisse et l'assurance maladie paie. D'autre part, si les gens arrêtaient tous, grâce à la taxation, de fumeur, les « bénéfices » ne se feraient sentir qu'à moyen voire long terme tandis que le manque à gagner serait immédiat.

Et puis penser que l'on fume parce que ça ne coûte pas assez cher est profondément stupide. Si on suit cette logique, les pays où le paquet est le moins cher devraient être ceux où l'on fume le plus. Ce n'est pas le cas.

J'en conclus que la culpabilisation de celui qui utilise tel ou tel produit est le meilleur moyen de lui faire accepter les taxes qui le frappent. Il faut croire pour revenir à nos gilets jaunes qu'une grande partie des français ne l'est pas encore suffisamment pour accepter les taxes sur les produits pétroliers. Il reste donc tout un travail de propagande à effectuer pour que ces derniers aient vraiment honte de faire tant de mal à la planète et paient de bon cœur. Dieu merci, les Français ne réalisent pas que, vu que le pays ne produit que 1,2 % des émissions mondiales de CO2 et que donc, si nous arrêtions totalement nos émissions, cela ne changerait pas grand chose au triste sort promis à la planète. C'est triste de se sentir plus négligeable que responsable, mais c'est comme ça.

23 commentaires:

  1. Eh bien, écoutez, moi non plus, je n'ai pas mis de gilet jaune sur le tableau de bord,jugeant le geste grotesque.
    En revanche, je suis prêt à le mettre demain sur mes robustes épaules,si je vois la maréchaussée rudoyer quelques uns de mes frères automobilistes bloqueurs,pour leur porter aide et assistance(aux bloqueurs,au cas où vous m'auriez mal compris).

    On ne m'appelle pas pour rien dans ma famille le matamore...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne tuez pas trop de Maures : c'est très mal vu en ce moment.

      Supprimer
  2. Je ne suis pas fumeur mais je suis solidaire-aussi!-de mes frères fumeurs.
    Et solidaire aussi du gros dégueulasse contre toutes les ligues de vertu: "je bois,je fume,je baise et je les emmerde!".

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  3. En même temps ce gilet jaune n'est pas l'accessoire le plus seyant...
    M'enfin j'en ai décoré ma plage arrière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous voulez vraiment exprimer le fond de rebellitude qui sommeille en vous,étalez votre gilet jaune sur le siège arrière de votre voiture,pour que personne ne le voit ;-)

      Vendémiaire.

      Supprimer
    2. Non mais sur le tableau de bord ce jaune fluo agresse ma vue.

      Supprimer
    3. Vous êtes bien sensible, M. Fredi !

      Supprimer
  4. Vous êtes trop bon, Oncle Jacques, dès que vous lâchez vos outils ou autres pinceaux ! On en viendrait presque à regretter de ne pas fumer et de ne plus conduire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons, un peu de courage : mettez vous à fumer et reprenez le volant !

      Supprimer
  5. Savez-vous que la vaseline est un distillat de pétrole ?

    RépondreSupprimer
  6. "les pays où le paquet est le moins cher devraient être ceux où l'on fume le plus." Ils ne connaissent pas leur chance!
    Orage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne réalise l'ampleur de ses avantages qu'en les perdant !

      Supprimer
  7. Amis fumeurs de particules fines, amis diésélistes,amateurs de CO2,défenseurs des bébés phoques aussi-tous à vos gilets demain!
    Cardigans,gilets de chasse et de pêche,brassières acceptés!

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais mettre mon gilet jaune pour tailler mon tilleul. On est rebelle ou on ne l'est pas !

      Supprimer
  8. "... revenant de vacances sur la planète Mars ...", ou d'un séjour prolongé en Haute-Volta ?

    Dominique

    RépondreSupprimer
  9. Je me souviens d'avoir vu en Angleterre il y a longtemps un panneau sur lequel était écrit "you can't scrub your lungs clean". Ce qui m'avait frappée mais ne m'a pas empêchée de continuer à fumer.
    Orage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon docteur, une gentille Roumaine qui m'a avoué fumer elle-même, m'a dit que pour récupérer l'état originel de ses poumons, ça prenait le temps qu'on a fumé. Dans mon cas, ça me contraindrait à battre Mme Calment. D'autres disent que les dégâts sont irréparables... Alors, pourquoi arrêter ?

      Supprimer
  10. nous avons bien lu "poumons noirs"?
    devrions nous aussi lire "foies indurés" ou "urètres infectés" pour nous responsabiliser totalement?
    le problème des taxes pigovines ( d'alfred pigou, leur inventeur, et qui sont censées initier ou récompenser un comportement dit vertueux) c'est qu'il manque la démonstration que le comportement est effectivement vertueux
    et également ( et surtout devrai-t-on dire) que ce comportement , supposément vertueux , est accepté comme tel par la population cible
    et là, c'est pas gagné!
    nous ne sommes pas, nous ne serons jamais des sociodémocrates d'europe du nord!
    d'ailleurs, je ne sais pas si ça existe , dans la vraie vie, les sociodémocrates d'europe du nord
    c'est peut être une construction intellectuelle et sociologique comme tout ce qui sert de bible aux idées politiques de l'après guerre
    ça interroge quand même un peu,non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec vous. Je supporte difficilement qu'on me donne les Suédois comme modèles vu qu'ils sont des scandinaves de tradition luthérienne, ce qui n'est pas mon cas. De plus, les dernières élections y montrent une forte progression de "l'extrême droite" et une baisse des "partis de gouvernement", ce qui pourrait laisser supposer que ce paradis social-démocrate ne satisfait pas tout le monde.

      Quant aux taxes pigoviennes, je doute comme vous de leur efficacité et même de leur bien-fondé. Leur "vertu" n'est là que pour masquer les besoins financiers croissants d'un état que son clientélisme contraint à dépenser de plus en plus.

      Supprimer
  11. Après 5 ans de relation avec mon petit ami, il a soudainement changé et a cessé de me contacter régulièrement. Il proposait des excuses pour ne pas me voir tout le temps. Il a cessé de répondre à mes appels et à mes sms et il a cessé de me voir régulièrement. J'ai ensuite commencé à le rencontrer avec différentes amies de filles, mais à chaque fois, il disait qu'il m'aimait et qu'il avait besoin de temps pour réfléchir à notre relation. Mais après que j’ai contacté (padmanlovespell@yahoo.com), Dr.Padman du temple des sorts jeté un sortilège d’amour et après un jour, mon petit ami a commencé à me contacter régulièrement et nous avons emménagé ensemble au bout de quelques mois et il était plus ouvert à moi. qu’avant et il a commencé à passer plus de temps avec moi que ses amis. Nous nous sommes finalement mariés et nous sommes maintenant mariés avec bonheur depuis 2 ans avec un fils. Depuis que le Dr. Padman de padmanlovespell@yahoo.com m'a aidé, mon partenaire est très stable, fidèle et plus proche de moi qu'auparavant

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.