..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

lundi 3 décembre 2012

Spaghetti



Moi, on me les a vendus comme « bolognaise ».  C’était à Londres en 1973. Depuis bien du temps a passé et je me suis instruit. Récemment, à moins que ma mémoire ne défaille,  l’Amiral m’a appris que ce n’étaient pas des spaghetti mais des tagliatelles que l’on accommodait à la bolognaise. Il en a donné la recette. Je n’ai pas réussi à trouver où ni quand.

Voici ma recette pour quatre personnes :
Ingrédients :
400 grammes de viande de bœuf hachée
Un bon gros oignon
Un bon gros poivron
Une boite de tomates pelées (on peut remplacer par des tomates fraîches, mais à quoi bon, sinon à rallonger le temps de cuisson ?)
Une boîte de champignons de Paris émincés (ou des champignons que vous émincerez vous-même si vous avez du temps à perdre)
Une dose raisonnable d’huile d’olive
Herbes de Provence
 Emmenthal râpé QSP
Des spaghetti
2 boules Quies

Mise en œuvre :
Dans une cocotte de dimensions adaptées, faites chauffer l’huile d’olive. Précipitez-y sans ménagement la viande. Remuez-là de manière à ce qu’elle ne forme pas de « grumeaux ». Ajoutez successivement l’oignon découpé en morceaux (coupé en 4 puis débité en tranches d’épaisseur moyenne), le poivron épépiné découpé dans sa longueur en lamelles de 2 cm puis redécoupé dans l’autre sens en tranches d’un cm, puis videz le contenu de la boite de tomates en prenant soin d’écraser les tomates.  Saupoudrer d’herbes de Provence, salez, poivrés. Laissez mitonner entre 30 et 45 mn de manière à ce que la sauce réduise.

Cuisez les spaghetti.
Servez la sauce sur les spaghetti. Recouvrez d’Emmenthal râpé.

Dégustez.

Quid des boules Quies s’étonnera le latiniste en vous. Eh bien, en cas de réussite,  vous vous les placerez dans les oreilles afin que les cris quasi-orgasmiques et les compliments enthousiastes de vos convives ne mettent à mal votre modestie.

8 commentaires:

  1. Mais si le plat est raté dans ce cas l’achat d'un casque de boxeur amateur n'est pas inutile afin de préserver le visage angélique du cuisinier des coups de poings de convives déçus après l' alléchante lecture de la recette.

    Ensuite se rabattre sur le vin, Chianti évidemment quoique qu' un Lambrusco, ça peut le faire aussi.

    Pour ma part, je préfère le Parmesan en fine poudre.

    Bonne journée.

    PS: Vous allez avoir des comptes à rendre à l' Amiral.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon convive ne saurait exprimer que sa satisfaction, plus ou moins enthousiaste...

      Quant à l'Amiral, je l'autorise à parler de piérides.

      Supprimer
  2. Et quant aux spaghetti, tagliatelle et autres pâtes et nouilles de toute sorte, c'est ici qu'il faut se les procurer :

    http://www.lepicerie-locavore.fr/

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas en Angleterre qu'on trouve des spaghetti bolognese en boîte ? rien à voir avec votre sympathique recette

    RépondreSupprimer
  4. Emmenthal sur bolo? Argh, no way! Je rejoins Grandpas dans la préférence pour le parmesan. Ou alors un Grana Padano, moins chic mais ça passe aussi.

    RépondreSupprimer
  5. @ Merci. Toutefois, un locavore qui vend sur le Net me paraît suspect.

    @ Athéna : Ils en sont tout à fait capables, les bougres !

    @ DF : Je n'aime pas le parmesan, quant au Grana Padano, je ne connais pas mais je doute pouvoir en trouver par ici...

    RépondreSupprimer
  6. L'emmenthal apparaît en effet totalement déplacé.
    Cela dit, persistez, votre recette de bolognaise laisse sans doute un peu à désirer, cependant cela peut constituer la vraie recette du succès blogologique. La cuisine a toujours plus de succès que les développements littéraires.
    Bon appétit!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, Nouratin, telle qu'elle est elle me plaît et il arrive fréquemment qu'on me la réclame. Alors je persiste. Quant aux développements littéraires, il est vrai que...

      Supprimer

Les commentaires sont fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.