..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

mercredi 16 septembre 2020

Je n'ai pas le temps d 'écrire...

 Croyez bien que ça m'agace, mais c'est comme ça. 


Alors, pour donner un peu d'attraits à ce lieu que je déserte, je vous offre une de mes chansons favorites :




15 commentaires:

  1. Je la préfère tout de même par Ferré. Assez nettement même…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne supporte plus Ferré. Et puis il faut rendre à César ce qui est à César.

      Supprimer
    2. Un demi-César seulement, dans la mesure où la musique est bel et bien de Ferré !

      Supprimer
    3. N'empêche que pour écrire le premier couplet, il fallait un sacré talent !

      Supprimer
    4. Ah, mais qui dit le contraire ? Du reste, j'aime beaucoup Caussimon, et pas seulement cette chanson-là…

      Supprimer
  2. Ni celui de se relire ("Je 'ai pas le temps...")
    Orage

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez perdu l'inspiration dont le véritable nom est la grâce. Celle-ci vous a été retirée par une Volonté dont il ne vous appartient pas de chercher les raisons. Mais dans le temps même où elle vous a été retirée, sachez qu'elle a été attribuée à un autre pour la préservation de l'harmonie de la Création. Ne perdez pas toutefois l'Espérance : la grâce vous reviendra peut-être comme elle vous a été enlevée par Sa Volonté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne manque pas de sujets. Le problème est que je suis très pris par la vente de divers objets de ma maison de Corrèze, l'emballaage de ce qui ne peut être vendu et le nettoyage à fond de ladite maison afin que mes acheteurs la trouvent propre comme il convient. C'est très prosaïque mais c'est la vraie raison de mon silence.

      Supprimer
    2. Ahhh... Un "Anonyme" catho, naïf et pontifiant ça sent son Rabouilleur à 3km.

      Supprimer
    3. Si vous le dites... Ça ne m'a pas frappé et de plus, il signe.

      Supprimer
  4. Putain, qu'est ce que nous manque du Ferré... Lui seul arrivait à me faire chialer, moi et Bertrand, lors de nos soirées avinées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'arrivait d'écouter Ferré avec ferveur. Je suis même allé le voir en concert à Chartres. Et puis j'ai vieilli...

      Supprimer
  5. Encore le genre de truc que nous n'aurons plus! Dieu merci ça reste!
    Voilà qui devrait nous permettre d'apprécier Moha la Squale et consorts à leur juste valeur!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  6. Grâce à vous j'apprends que sous ce nom que j'aurais volontiers considéré fleurer bon sa rue Blondel, se cache en réalité un délicieux rappeur dont les problèmes judiciaires ne saurait ternir un talent que je suppose immense.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont ouverts !