..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

vendredi 18 décembre 2015

Préférence nationale !

Qu'y a-t-il de plus haïssable que la préférence nationale (que pratiquent cependant de nombreux pays) ? Pourtant, il est un domaine où celle-ci s'exerce éhontément : celui des victimes du terrorisme. Cent-trente victimes en France et le pays en est tout bouleversifié. On revoit la constitution, l'ensemble des Français en a les larmes aux yeux (les ventes de mouchoirs en papier ont explosé comme celles de bougies, de fleurs, de blocs-notes de crayons de couleurs et de stylos (pour les messages et les dessins)).

Pendant ce temps, en Syrie, en Irak, au Nigeria, en Égypte et ailleurs, on étripe, on viole, on massacre à tour de bras et tout ce que ça mérite c'est au mieux une rapide mention dans les media. Ce qui laisse à penser que les vies françaises ont une valeur supérieure à celles d'autres régions. Et qu'on ne me parle pas d'éloignement et de proximité. Une fusillade en Californie, état qui est plus éloigné de nous que le Proche-Orient, a également droit à une couverture médiatique conséquente et provoque chez nos élites, faute de réel chagrin, consternation et questionnements.

Où voulez-vous en venir, cynique tourterellophobe ? A rien, sinon qu'il faudrait peut-être raison garder, ne donner aux événements hexagonaux (et occidentaux) que la place qu'ils méritent et qu'au lieu de verser des torrents de larmes (plus ou moins crocodilesques) tout en s'accusant d'être par nos péchés passés et présents à leur origine il vaudrait mieux tenter, de manière froide et déterminée, de prendre des mesures propres à enrayer leur propagation. Ceci sans que vienne s'y opposer d'a priori si « généreux » et « nobles » soient-ils.

Mais dans des pays où l'opinion préfère l'émotion à la raison, où les pleurs sont plus prisés que l'action déterminée, les marchands de bougies ont de beaux jours devant eux.

19 commentaires:

  1. Après vous être attaqué aux tourterelles, vous ne voudriez tout de même pas vous attaquer aux marchands de bougies ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, la profession est honorable car faciliter l'expression du deuil d'autrui est noble et juste cause !

      Supprimer
  2. Evoquez la fusillade en Californie était d'abord, surtout en France, une occasion de dénoncer la facilité d'acquérir des armes, les raisons des gentils assassins découvertes , ce fut pour matraquer "padamalgam".
    Nous remarquerons les pleurs des gauchistes pour le dénoncer le martyre palestinien.
    Su tous les peuples que vous cités étaient massacrés par les méchants sionistes, les pleureuse de service se grifferaient le visage.
    Question pourquoi les tourterelles, l' oiseau de paix, c'est une colombe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que tourterelle et colombe c'est gris-bonnet et bonnet blanc.

      En fait ces deux noms désignent une variété d'espèces.

      Supprimer
  3. Et, à la fin des fins, les pleureurs auront toujours le loisir de se les carrer dans l'oignon. Je parle des bougies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez tort,le tourterelle-fucking a ses adeptes

      Supprimer
    2. @ Didier : Penseront-ils seulement à les éteindre avant ?

      M. Aztec, je crains que vous ne fréquentiez des gens douteux.

      Supprimer
  4. J'ai la faiblesse de croire qu'à mes yeux, ma vie vaut plus que celle de ceux qui sont massacrés dans des pays exotiques.
    J'aimerais savoir quelle est l'empreinte carbone de toutes ces bougies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Égoïste ! Quand au bilan carbone, quand l'intention est bonne, on peut l'oublier...

      Supprimer
  5. Et oui, le véritable racisme se dissimule là où on ne le cherche pas.
    Nos chers ($, €) journalistes ignorent le malheur des Yazidis (au nom de la laïcité ?) mais pleurent devant une victime de la police étatsunienne si elle n'est pas blanche (au nom de l'antiracisme).
    Ils se révulsent devant une exécution capitale aux USA (si le condamné est noir) mais passent sous silence celles de l'Arabie saoudite (au nom de la non-ingérence et puis, il faut bien dire que ce sont des arabes).
    La préférence nationale c'est bon pour les autres, pour la France c'est la déchéance nationale.
    Maintenant je m'interroge sur cette haine des tourterelles. Au moins sont-elles blanches, ce qui expliquerait et justifierait votre sentiment ?
    C. Monge



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord.

      Pour ce qui est des tourterelles, elles sont grises avec un collier noir. Mais seraient-elles d'une autre couleur que ça ne les autoriserait pas plus à squatter des arbres durement acquis.

      Supprimer
  6. Une fusillade en Californie, état qui est plus éloigné

    Pas tant que ça, pas tant que ça.
    Et puis ne sommes nous pas nous-même la Californie de l'Europe ? Ça crée des affinités.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, si, tant que ça, je maintiens !

      J'irais jusqu'à dire que nous nous situons entre Californie de l'Europe et l'Eldorado.

      Supprimer
  7. Merveille de la technique! Une partie de ma réponse à votre commentaire s'est collée au vôtre. Je n'y suis pour rien. J'espère que l'ordinateur de bord dont on m'a dit qu'il équipait mon automobile ne me fera de telles plaisanteries.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet curieux.

      Cependant, je crains que l'ordinateur de votre voiture ait du mal à traiter commentaires et réponses.

      Supprimer
  8. Et à Bejaïa, par édit, pas de bougie avant la prière du soir !...

    RépondreSupprimer
  9. Vous êtes aussi davantage informé des excusions capitales au Texas qu'en Chine ou en Arabie Saoudite.
    Pour les raisons que vous savez. (Je suis fatigué d'expliquer).

    RépondreSupprimer