..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

lundi 20 avril 2015

L’ultime fossoyeur


Ainsi, M. Hollande s’en va-t-en-campagne, mironton, mironton, mirontaine…

Et c’est désolant. Dieu et nous savons que nous n’avons jamais été en manque de tristes pitres. Mais là, ça dépasse les bornes imaginables. Ce François deux, ultime et lamentable réplique du premier du nom, le surpasse, le laisse sur place, l’enfonce, tout talent en moins. Si tant est que son devancier en ait eu. Impopulaire à des degrés inouïs, M. Hollande tente, à sa manière hésitante, quasi-bégayante, de reconquérir l’opinion. Il est des gens qui ne doutent de rien !

Personnellement, j’aurais envie de crier merci. Qu’on ne m’impose plus, pluri-quotidiennement, d’entendre, de voir, le bouffon qu’une majorité d’imbéciles a mis à la tête de la France. Laquelle semble s’en repentir.

Mais cet homme dont l’apparence, costume étriqué, cravate de travers, rappelle celle d’un sous-chef  de bureau de poste des années soixante-dix, s’imagine pérenne. Il se verrait bien reconduit en 2017 ! La question est : pour quoi faire ? Supprimer des mesures en faveurs de l’apprentissage pour les rétablir trois ans plus tard ?  Accabler les entreprises de nouvelles charges pour les en exonérer en partie quelques années après ? Créer des impôts pour mieux les alléger suite à des baisses de rentrées ? Aller verser des larmes de crocodile dès que l’amorce d’une catastrophe se profile ?  Commémorer les chrysanthèmes ? Tenter de rallier à son panache rose une jeunesse qui le vomit ? Attendre qu’une embellie économique vienne, sans qu’il y soit pour rien, redorer son blason terni ?

Cet homme est à l’État ce que le clou est au soulier. Il manque de charisme, n’est qu’un gros rien bavard, n’a d’autre rêve qu’une carrière qui dépasse ses capacités de cent coudées. S’il arrivait jamais que ses tristes magouilles parviennent à nous l’imposer pour cinq années de plus ce serait un malheur pour la France. Dieu nous en préserve !

Il peut toujours tenter de nous imposer le vote. Son insignifiance fera de lui un fossoyeur de la démocratie. Achevant ainsi l’œuvre de certains de ses prédécesseurs.

22 commentaires:

  1. Cher oncle Jacques, les receveurs de bureau de poste sont toujours aussi mal habillés voire certains directeurs d'établissement, parole de postier.

    RépondreSupprimer
  2. Le premier acolyte du fossoyeur ne vaut pas mieux que son maître.
    Au moment où sa ministre supprime l'étude du latin et du grec, Valls déclare qu'il voudrait bien "intégrer, dans nos écoles, l'art de l'improvisation que porte Jamel Debbouze"...
    "L'art de l'improvisation", tout est dit. En effet c'est bien le seul programme de gouvernement de ce triste duo.

    RépondreSupprimer
  3. Vous n'y entendez rien ou, pire, vous êtes de mauvaise foi ! Pourtant Valls, notre éminent Premier ministre, vous a bien dit que cette émission avait été pour lui "l'occasion de mieux découvrir l'homme que je connais : déterminé, cohérent au service des Français." Que vous faut-il de plus ? Merde tout de même !
    Et s'il porte des costumes étriqués et si ses cravates sont de travers, il ne vous est pas venu à l'idée que c'était le signe que lui, il aime les gens ?
    Voilà comment par pure ignorance ou manque de vigilance, on se fait prendre dans les filets des extrémistes les plus nauséabonds.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous faites bien de me corriger ! Mais le mal est fait. J'ai honte !

      Supprimer
  4. Et plus je lâche la bride à mon émoi.
    Et plus les copains s'amusent de moi;
    Y me disent: "François par moments.
    T'as une figure d'enterrement..."
    Papoum ! Papoum ! Papoum !

    RépondreSupprimer
  5. Très beau portrait qui continue la série animalière avec brio. Permettez-moi tout de même de trouver la girafe mieux habillée et surtout plus digne.
    C. Monge

    RépondreSupprimer
  6. Vous pouvez dire ce que vous voulez, à 60 ans, il nique de l'actrice de 40 ans, ce qui est quand même pas mal pour un postier au look ridicule.
    Vous ne pouvez surement pas en dire autant.
    Or niquer, y a que ça de bon dans la vie..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Retirez-lui le pouvoir et on verra ce qu'il est capable de lever. Giscard, Mitterrand, Chirac n'étaient pas non plus des play-boys, et pourtant eux aussi ont eu une liste de conquêtes qui force le respect. Quant à votre affirmation finale, elle vaut pour ceux qui n'ont d'autre ambition que d'être des étalons.

      Supprimer
    2. En attendant, lui, il sort d'un bon restau, avec probablement du bon vin... et il va prendre son scooter pour triquer sa jolie actrice, pendant que vous, vous arpentez la blogosphère pour exprimer à 52 ans votre mal être adolescent ... je crois que je préfère quand même nettement son mode de vie et ses ambitions que les votres qui sont quasi inexistantes.

      Supprimer
    3. Cher Jacko, je commencerai par vous souhaiter la bienvenue même si je ne suis pas certain que vous soyez si nouveau ici.

      Sans vouloir vous critiquer je trouve vos interventions un rien vulgaires mais ne faut-il pas l'être pour qu'un pareil homme ait grâce à vos yeux ?

      Supprimer
    4. Monsieur Jacques, Hollande ou un autre n'a aucune importance à mes yeux, je me fous totalement de ce pays, de son personnel politique... Mais je préfère un épicurien qu'un triste sire comme Raymond Koltchak, les déclinologues dans son (et votre) genre, ça me gonfle prodigieusement. Faites du jardin, restaurez votre cabane et la vie est belle.

      Supprimer
    5. Vous êtes dune drôlerie remarquable, Jacko ! Comment y parvenez-vous ? Prendriez-vous des substances ? Quoi qu'il en soit, chapeau bas !

      Supprimer
    6. Vous devriez en prendre aussi et profitez effectivement de la vie comme Hollande... prenez votre scooter et allez au bal musette danses avec des ribaudes.

      Supprimer
    7. Ah mais pardon, qui a pu vous dire que j'avais quelque ambition, même professionnelle, sinon me contenter d'être moi-même, de tenir ma place sans loucher sur celle des autres, qui de plus ne m'intéressent pas ? Je laisse les scooters et autres pimbêches à la conversation navrante à ceux que cela passionne. Pour ma part, je préfère un bon livre, la joie d'avoir réussi à élever mes enfants, de les voir s'épanouir, quelque bon alcool de temps en temps Aux futilités qui ont votre attention, je préfère certaines joies simples.

      Supprimer
    8. Ne serait-ce qu'une impression ou le pseudo-Jacko serait-il réellement un triste connard avec lequel échanger serait aussi dépourvu d'intérêt que ses interventions ? Je ne sais pourquoi mais j'ai tendance à le croire.

      Supprimer
  7. Oui, Jacko, j'ai comme dans l'idée que ces râleurs professionnels sont tous des jaloux. On attend toujours un autre Napoléon ou un autre général de Gaulle, mais même eux ont fini rejetés, l'un par l'anglais, l'autre par les Français eux-mêmes.... Et puis, passer son temps à gémir n'est sûrement pas recommandé pour la bonne vigueur des gonades....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je souhaite à vos gonades toute la vigueur qu'elles méritent. Seulement, être jaloux de M. Hollande me semble relever d'une maladie dont je me réjouis de n'être pas atteint.

      Supprimer

Les gentilles dames en blanc ayant de nouveau permis à certaine personne d'accéder à un appareil connecté à l'Internet, je me vois au regret d'activer la modération des commentaires, lassé que je suis de passer mon temps à supprimer ses inepties.Désolé pour mes fidèles commentateurs.