..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

mardi 14 février 2017

Apprentis-sorciers, pompiers-pyromanes ou simples salopards ?

J'entends les bons journalistes faire un bien triste constat : les « affaires » Fillon et Théo feraient le jeu du Front National. Or le FN, c'est le diable. Du coup, ils sont tout désolés. Curieux, non ? Car ces fameuses « affaires » qui les crée, les amplifie jusqu'à leur donner une importance qu'elles n'ont pas ?

De quatre choses l'une. Soit, tel l'apprenti-sorcier, ces imbéciles déclenchent des phénomènes dont ils sont incapables d'endiguer les conséquences. En admettant cette hypothèse, ce sont des imbéciles irresponsables.

La deuxième possibilité c'est qu'ils sont des pompiers-pyromanes que fascine le spectacle des incendies qu'ils allument et prétendent combattre. Nous aurions dans ce cas affaire à des malades mentaux.

Reste l'hypothèse qu'ils organisent le buzz de manière à faire monter le FN afin que le candidat d'une gauche qu'ils chérissent ait des chances d'être élu par défaut. Dans ce cas, on aurait affaire à d'ordinaires salopards prêts à tout pour assurer une victoire à la Pyrrhus.

Et s'ils étaient les trois à la fois, déclenchant d'involontaires catastrophes, prenant plaisir à voir les flammes tout dévaster après avoir, par machiavélismes de bazar, appliqué la règle selon laquelle les ennemis de mes ennemis sont mes amis.

Le problème c'est qu'il n'y a peut-être pas, comme dans le Fantasia de Disney, de sorcier capable de mettre fin au désastre, qu'il y a toujours danger à jouer avec le feu et qu'on a déjà vu des ennemis se réconcilier pour éliminer des gêneurs.

Mais peut-être m’égare-je ? Peut-être ne font-ils, comme ils le soutiennent, que remplir leur devoir d'information. En écrivant cela, je suis heureux de n'avoir pas les lèvres gercées.

8 commentaires:

  1. Ils sont les trois à la fois, et de plus essayent de nous faire croire - mais sans y parvenir - qu'ils ne font que remplir leur devoir !
    Ce matin un site très sérieux voyait Mélenchon, seul candidat capable de battre Marine Le Pen, c'est dire !
    Personnellement ça fait longtemps que je pense - jusqu'à aujourd'hui sans y croire - qu'un second tour : Mélenchon/Le Pen aurait de la gueule, en ce sens qu'on verrait la gauche et la droite, qu'on avait chassés par la porte, revenir parla fenêtre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hypothèse peu vraisemblable, surtout pour Mélenchon.

      Supprimer
  2. Vous oubliez un élément.
    Le fond de commerce du journaliste est l'évènement+la polémique+le dérapage
    passé au filtre idéologique ce qui entraîne un bon taux d'audience.
    A votre avis entre un octogénaire tabassé et volé en Creuse par vous savez qui et un Théo sodomisé par des policiers racistes, qu'est-ce qui fera la une du journal?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si de nombreux octogénaires se font tabasser dans la Creuse mais, comme je me tiens au courant de l'actualité, je pense avoir la réponse.

      Supprimer
  3. Je me demande si ces personnages se prétendant journalistes ne se prendraient pas pour des faiseurs de roi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça demanderait de leur part une sacrée dose d'aveuglement mais, vue la manière dont ils présentent les choses, ce n'est pas impossible.

      Supprimer
  4. Je mets une pièce sur Marine Le Pen si Fillon, complètement discrédité par ses "affaires" et poussé à se retirer par ses bons "amis" de l'ex-parti de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, finit par jeter l'éponge avant le premier tour. Je vois d'ici la mine déconfite des journalistes le soir du second tour, la mine défaite et la tête basse, nous raconter qu'ils n'auront rien vu venir. Car ces gens-là ne comprennent rien à rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'importe comment, et quel que soit le résultat, ce sont les législatives qui risquent de déterminer qui gouvernera.

      Supprimer