..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

dimanche 11 septembre 2011

Bloguons, puisqu'il le faut !

Créer un blog est une décision grave. Je ne la prends aujourd'hui qu'après mure réflexion. Avant de me lancer dans pareille aventure, il m'a fallu subir l'amicale pression de nombreux supporters, genre : "Tu fais chier avec tes commentaires aussi idiots qu'interminables sur mon blog à moi personnel, crée donc le tien, pauvre connard !" Difficile d'y résister. Je cède donc.

C'est bien beau de créer un blog, mais encore faudrait-il définir de quoi il pourrait traiter. Certains s'intéressent à la politique,  à la gastronomie, au jardinage, à l'élevage de volailles, à la littérature, à la musique, au sport... D'autres, plus personnels, évoquent joies, peines et autres émois du blogueur. Certains blogs, même, s'occupent principalement d'autres blogs. Tous les domaines de l'activité humaine sont couverts. Et c'est bien ça le problème : comment être original, faire que cet infime rabicoin de la toile présente un intérêt quelconque pour d'éventuels lecteurs voire même pour son rédacteur ?

Une idée m'a séduit, l'espace d'un instant : consacrer mon blog à l'immortel Dario Moreno et plus particulièrement à ses jolies chansons qui furent l'enchantement de ma lointaine jeunesse (Tiguidi guidi poï, poï, poï). Seulement, il faut bien reconnaître que sur Dario, comme sur bien des sujets, tout a été dit. Ajouter mon humble pierre au majestueux temple de sa gloire m'a paru, d'emblée, vain.

Je laisserai donc la question  du sujet en suspens.

Ce blog qui parlera probablement d'un peu de tout et (surtout) de rien ne saura manquer d'attirer des myriades de lecteurs et, parmi ceux-ci, d'aucuns  voudront ajouter au pied de mes billets leurs inestimables remarques. Une autre question cruciale se posera alors : celle du traitement des commentaires. Faudra-t-il les laisser ouverts, les réserver aux membres, les modérer, les fermer ou les rédiger soi-même ? Faudra-t-il veiller à ce qu'y règne l'ambiance feutrée d'un salon d'esthète ou laisser l'endroit devenir un champ clos où des polémistes enragés gladiateront à qui mieux mieux ?

Cette question se résolvant, dans la plupart des cas, par l'absence totale de commentaires, nous la laisserons en suspens également.

Si l'on se donne la peine d'envoyer  urbi et orbi de précieux messages à l'humanité, voire à d'autres espèces, c'est qu'on espère quand même un p'tit peu que ceux-ci rencontreront un minimum d'écho. Comment y parvenir ? Se faire linker par de puissants seigneurs de la blogosphère est une solution. Seulement, il faut les en prier et ces gens-là (comme on les comprend!) sont parfois sélectifs... Il y a également FaceBook... S'y faire des milliers d'amis peut aider...

Que de questions !

Devant m'absenter quelques jours, je risque d'en rester là pour l'instant.

Il se peut que viennent ensuite de fascinants billets sur mes soucis du moment, à savoir la piéride du chou ou les inacceptables conditions climatiques régnant depuis des mois sur la Basse-Normandie.

On verra.

44 commentaires:

  1. J'espère est le premier troll !

    (et par delà nos bisbilles diverses, félicitations et bon courage).

    RépondreSupprimer
  2. Comment avez-vous osé franchir le pas, vous que, toute opinion politique (comme on dit) mise à part, je tenais sans doute – je peux vous en faire aujourd'hui l'aveu – pour le meilleur sans-blogue de chez Didier Goux ?

    Comprenez-moi bien, je ne cède pas ici à un quelconque anti-bloguisme et ne saurais critiquer sur le fond votre initiative, mais ma crainte est bien réelle : du fait de tels retournements, ne va-t-on pas bientôt devoir, pour ne pas devenir tricards, chez Didier Goux ou ailleurs, vous imiter en ouvrant un blogue ?

    J'en ai déjà des sueurs froides.

    Bon vent à vous malgré tout.

    RépondreSupprimer
  3. En tout cas, le jour de la fin du monde, je viendrai sur votre blogue car il a neuf heures de retard, et ça, croyez-moi, ce sera toujours bon à prendre.

    RépondreSupprimer
  4. Ça commence très fort, en tout cas. (Je vais visser à fond mon dentier et recoller ma perruque.)

    RépondreSupprimer
  5. ... et virez cette vérification qui ne sert à rien
    Je vous conseille la modération des commentaires après deux semaines de publication.

    RépondreSupprimer
  6. Sophie K, comment que vous plombez l'ambiance!

    (jour de fête à l'hospice!)

    RépondreSupprimer
  7. Suzanne : hahaha ! (Pardon, je faisais référence à la mention "ambiance de mauvais vieux" qui m'avait aussi bien fait rire chez Didier Goux.)

    RépondreSupprimer
  8. (Entre les "langues de belle-mère" et les "langues faites à madame Wikio", j'ai eu quelques fou-rires, j'avoue.)

    RépondreSupprimer
  9. Sophie K: mais j'avais bien compris!

    C'est rigolo, l'ambiance de mauvais vieux. Il y a un petit côté "fusil de chasse sous l'oreiller" et photos de sous-vêtements du catalogue Manufrance de 1953, ça promet.

    RépondreSupprimer
  10. "voire à d'autres espèces,"
    J'espère, je suis sûre, que la prochaine sonde vers Mars prendra des échantillons de votre blog tout rutilant.
    Bravo et bon courage !
    Jolie photo, en passant, exempte de prétentions artistiques (ayé, c'est reparti ^^).

    RépondreSupprimer
  11. Et quelle date ppur une naissance !

    RépondreSupprimer
  12. Chouette, un nouvel espace de trollage ! Comment qu'on va te l'arranger, l'gars Étienne !

    RépondreSupprimer
  13. Je suis et je sens mauvais, c'est cool.

    RépondreSupprimer
  14. Rien à dire, nous sommes bien là sur un blog de réac : avec plus de 14 commentaires le jour de l'ouverture, on creuse les inégalités entre blogs. Seuls quelques nantis se permettent cela.
    Bravo en tout cas et longue vie à "vudescollines" ( rien que le titre du premier article est épatant )!

    RépondreSupprimer
  15. Suzanne : :0) Cadeau, allez :
    [http://1.bp.blogspot.com/_BR606Z4kGtQ/RetA0fZa_YI/AAAAAAAAAJY/IFcGZmOBqjU/s400/concoursslip1.jpg]

    RépondreSupprimer
  16. Mince, lien pas actif.
    Misère.
    J'vais m'noyer.

    RépondreSupprimer
  17. C'est vrai qu'en plus il faut répondre !

    Alons-y...

    @Nicolas : Quelques minutes d'existence et déjà un troll ! Du coup je vous mets dans ma blogroll afin de pouvoir vous rendre la politesse.

    @Chieuvrou : Merci pour le compliment, mais je n'avais pas le choix... Pour ce qui est de l'heure, j'ai quitté LA pour Paris. Je n'avais même pas remarqué...

    @ Sophie K. : Ça commence mou, en fait. On va donner dans le brutal plus tard... Pour le ton j'hésite entre "mauvais vieux" et "méchant grand père"...

    @Suzanne : Court, mouais, j'en ferai des courts. Quoique pour ça il y a déjà FaceBook.Je vous inscris dans ma blogroll. Je ne tiens pas à profiter égoïstement de vos billets subtils et sensés.

    @Carine : Plus qu'aux E.T. je pensais aux animaux... La piéride du chou, par exemple, à laquelle j'aimerais bien exprimer en direct ma façon de penser. Quant à la date, je n'ai pu choisir celle où l'on m'a contraint...

    @ Didier Goux : Trollez autant qu'il vous plaira, vous êtes le bienvenu ! Merci pour la blogroll. Je vous inscris sur la mienne.

    @ dxdiag : Eh oui, la vie est injuste et c'est tant mieux. Ce blog sera réac ou ne sera pas.

    RépondreSupprimer
  18. @ Carine : PS : la photo est ce que je vois de mon bureau quand je lève les yeux. Enfin, quand il fait beau. Rarement, donc.

    RépondreSupprimer
  19. @ Sophie : j'ai suivi votre lien. Il date d'une époque bien légère ! En effet, il n'est nulle part précisé que s'il "supporte plusieurs centaines d'heures d'ébullition", il est toutefois sage de l'ôter avant de vérifier cette affirmation.

    RépondreSupprimer
  20. Cela dit, mon cher, si vous vouliez vous débarrasser de moi, vous avez d'instinct trouvé le plus efficace moyen : l'écriture blanche sur fond noir. Rhédibitoire en ce qui me concerne.

    RépondreSupprimer
  21. Ne tenant pas à me faire rhédibiter, j'ai tout de suite pallié ce défaut.

    RépondreSupprimer
  22. Bravo ! Ça c'est du service public, bouguiou !

    RépondreSupprimer
  23. Sinon, je remarque que, dans votre blogroll tout comme dans la mienne, ce pauvre Corto reste coincé sur son billet d'il y a trois jours, alors qu'il en a fait d'autres depuis. Et je ne sais pas du tout comment remédier à cela.

    RépondreSupprimer
  24. Vous ne pouvez rien faire. J'ai commencé à étudier ça avec lui mais je cale (ce n'est pas le seul blog, d'ailleurs, et il n'y a pas que des dommages dans les br).

    P.s. : Jacques, si vous n'êtes pas dans la br d'ici demain soir, donnez moi un coup de pied au cul.

    RépondreSupprimer
  25. Je ne me permettrais de le faire que si vous insistiez vraiment, Nicolas. Et encore...

    Et si l'inscription sur votre BR m'amenait des trolls, j'en serais ravi car un blog sans troll c'est comme une belle à qui il manquerait une fesse : ça peut être sympa mais ça reste incomplet.

    RépondreSupprimer
  26. Mais non ! Ma BR est fréquentée uniquement par les gens qui viennent de chez Didier.

    RépondreSupprimer
  27. Bien,bien,

    Vous êtes vraiment un ancien , je ne suis pas encore à la retraite pourtant je suis aussi fonctionnaire, ben mince alors.

    L'ai cru comprendre que vous aimiez le boivage mais en Normandie, ils ne font de bière mais que du pommeau, excellent au demeurant mais une tiote mousse, ça descend bien.

    Je suis allé 2 fois chez les normands et grâce à Madame Grandpas, le plus rigolo c'est que la dame en question est sénégalaise, aime cette région pour son climat.

    Moi je suis un "boyaux rouge", plus exactement un gars du Pas de Calais, donc pas un chti'mi qui sont des gars du 59,

    Seriez vous un de ces "hussards noirs" de la République.

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  28. Pour voir si ça marche. Et bisous, Jacques !

    RépondreSupprimer
  29. @ Grandpas : Ma boisson favorite serait plutôt de rite Écossais. Genre orge malté distillé, si vous voyez ce que je veux dire.

    Hussard de la France, plutôt que de la république...

    RépondreSupprimer
  30. @ anonyme : Merci pour les bisous, mais dois-je les accepter d'un(e) anonyme ?

    RépondreSupprimer
  31. Bisous de Maria, anonyme contrainte par défaut de compréhension de ce ##1111§è)ààçè§&&&&& de m.... de google chaipakoi.

    RépondreSupprimer
  32. « Devant m'absenter quelques jours, je risque d'en rester là pour l'instant. »
    Quel art du marketing vous avez, vous alors ! Nous voilà pendus à vos deux index, fébriles et impatients, et immédiatement, à peine avez-vous déclenché dans notre âme une soif inextinguible d'étiennisme, vous nous frustrez. Pour mieux nous aliéner. C'est pas joli-joli tout ça.

    RépondreSupprimer
  33. Merci pour les bisous, Maria !
    @ Pascal : Ben oui, j'ai presque honte...

    RépondreSupprimer
  34. Ça me fait donc un second Normand dans ma blogroll. Après, je m'étonnerai qu'il fasse gris ou pleuve... Étant un inconditionnel du Père Étienne sur Facebook où ce facétieux jardinier répand ses limaces, j'ai bien hâte de voir comment va se terminer son terrible combat contre la piéride et si les Verts vont s'en mêler (les Verts, ai-je écrit, pas les vers)...

    RépondreSupprimer
  35. Merci de votre visite et de vos compliments, Ygor. Espérons que je serai à leur hauteur. Je vous ajoute à ma blogroll.

    RépondreSupprimer
  36. Comme disait Suzanne, plus haut, enlevez donc la "vérification des mots" qui oblige le commentateur à saisir d'affreuses lettres après avoir saisi son commentaire (pour éviter les spams).

    Vous ne les voyez pas parce que vous êtes le taulier, mais c'est pénalisant pour nous.

    RépondreSupprimer
  37. Merci pour la blogroll et je conseil. Je vais m'en occuper de ce pas.

    RépondreSupprimer
  38. La boisson des écossais , c'est mon truc, plutôt un rhum, un Neysson ou Neisson voir un JM, ii on touche au divin.

    RépondreSupprimer
  39. Lire c'est pas mon truc, désolé mais je fus surpris par la rapidité de la parution du texte.Je m'attendais à composer un code comme hier.

    RépondreSupprimer
  40. Didier : Ah flûte, chez moi c'est écrit blanc sur fond gris foncé (la faute aux photos et aux toiles que j'ai envie de mettre en valeur)... Bon, pardon, je ne change pas, c'est trop compliqué. :0)

    RépondreSupprimer
  41. Chic, un nouveau blog!
    Je suis venu de chez notre peintre en bâtiment national.
    Merci au taulier de s'être lancé.

    Popeye

    RépondreSupprimer

Les gentilles dames en blanc ayant de nouveau permis à certaine personne d'accéder à un appareil connecté à l'Internet, je me vois au regret d'activer la modération des commentaires, lassé que je suis de passer mon temps à supprimer ses inepties.Désolé pour mes fidèles commentateurs.