..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

samedi 30 mai 2015

Mise en garde à nos amis venus de loin



Vous venez de loin, parfois même de très loin. Pour arriver chez nous vous avez souvent enduré l’aridité des déserts, connu la faim, la soif, défié la colère des mers, subi l’avidité des passeurs et tout ça pour quoi, je vous le demande ?  Irrésistiblement poussés par l’amour de notre pays, par le désir aussi de lui faire don des inouïes richesses de vos cultures, vous avez mille fois mis votre existence en danger, gagé le patrimoine de vos familles, quitté vos parents, vos proches, vos connaissances. C’est beau, c’est grand c’est magnifique mais c’est une erreur.

Car ce pays qui tant vous fit rêver est loin de vous mériter. Regardez un peu son histoire. Qu’y trouve-t-on sinon une interminable suite d’impardonnables crimes ? Croisades, traite négrière, colonisation, racisme pour ne citer que les plus pardonnables !

Vous vous dites que les temps ont changé, que les Français ont évolué, qu’ils regrettent leurs erreurs passées, qu’à tout péché miséricorde… Votre nature profondément bonne vous égare. Toute cette repentance n’est qu’affectée.  A la différence du criminel endurci ordinaire qui ne demande qu’à s’amender si on lui dit les mots qu’il faut, le Français est irrécupérable : sa nature profonde est criminelle comme celle du tigre est carnassière.

Madame Taubira, elle-même venue de loin et donc pourvue d’une âme d’exception, malgré sa tendance naturelle au pardon et à l’indulgence n’est pas dupe de ces simagrées. Elle connait et fustige avec la vigueur qui sied les mauvais penchants de ceux dont la traite a fait, pour son malheur, ses compatriotes. Et elle n’est pas seule ! Regardez comme l’on a traité vos devanciers : ghettoïsation, apartheid, mépris, misère, insultes, déni des mérites, emprisonnements arbitraires tel est leur lot.

Croyez moi, retournez chez vous, mettez votre incroyable énergie et vos infinies richesses au service de nations qui les méritent : les vôtres. Laissez ce pays aller à la dérive vers le naufrage final qui l’attend sans vous.

10 commentaires:

  1. elle-même venue de loin et donc pourvue d’une âme d’exception

    Forcément.
    Excellent billet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, c'est tout simplement logique.

      Pour le reste, merci !

      Supprimer
  2. Texte à afficher dans tous les centres d'hébergement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'humanité30 mai 2015 à 20:22

      Certes, mais traduit en de nombreuses langues pour éviter tout procès en discrimination de la part des CIMADE et autres associations du même acabit ...

      Supprimer
    2. Maintenant que vous le dites, j'aurais dû le monnayer !

      Supprimer
  3. Et dire qu'hier encore vous nous menaciez de ne plus écrire sur votre blog ! Ce serait un crime impardonnable que celui qui voudrait nous priver de ce talent si original qui met tant de gaîté dans nos mornes vies.
    (Votre captcha a eu beaucoup de mal à croire que je n'étais pas un robot, il est vrai qu'il y a de quoi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces histoires de captchas m'ennuient d'autant plus que je n'y suis pour rien. Pour le reste, ma légendaire modestie en prend un sacré coup !

      Supprimer
  4. Eh merde, 3 heures plus tard mon commentaire dont l'humanité ne saurait se passer n'est toujours pas publié ...

    Je "disais" donc, au risque de radoter si finalement ce commentaire se publiait en plus du premier: je suis médusé par cette dérive et ce naufrage final !

    Quant à la juxtaposition de simagrées et de Christiane Taubira dans la même phrase, attention cher Ami, vous aimez vivre dangereusement ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre commentaires n'apparaît nulle part. Pour le reste, j'espère que vous vous remettrez. Quant à la juxtaposition incriminée, vue qu'elle ne concerne pas mon idole (Mme T.) mais les Français, je pense qu'elle est acceptable.

      Supprimer
  5. Bien sûr nous avons ce lourd passif et cette argne raciste chevillée au corps mais nous offrons l'asile politique, les allocations familiales, les assedic, les indemnités, la liberté d'expression, la liberté religieuse, un régime politique démocratique, les associations, la presse de gauche, Taubira.
    De plus les africains et les arabo-musulmans ont montré depuis 50 ans que sans nous ils n'y arriveront pas. Dans leurs pays ce n'est que misère, corruption, guerre. Donc je serais un ex-colonisé mon choix serait vite fait, Direction la France.

    RépondreSupprimer