..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

vendredi 7 février 2020

Parmentier de saumon


Notre pays, comme l’ensemble du monde, est certes en proie à des interrogations aussi cruciales que variées. Le Coronavirus va-t-il détruire l’humanité avant que le changement climatique ne s’en charge ? La pénurie de koalas va-t-elle toucher le Groenland ? Serait-il souhaitable de pendre Polanski avec les tripes de Matzneff ? A-t-on ou non le droit de blasphémer même si ça ne sert à rien et que tout le monde s’en fout ? Comment lutter efficacement contre la pédophilie sur glace ? Devrait-on autoriser les entraîneurs sportifs à se marier ? La grève des transports permettra-t-elle de baisser l’âge de la retraite et le niveau des cotisations ? Et cœtera ?


Que répondre à ces questions lancinantes ? Je n’en sais rien et suis même parfois tenté d’avouer que je m’en fous complètement. En revanche, si vous vous demandez ce que vous pourriez manger ce soir, si vous souhaiteriez vous concocter un repas pas trop compliqué à préparer, à la fois roboratif et délicieux, j’ai une réponse : le parmentier de saumon.

Comme son nom l’indique, il vous faudra du saumon et des patates. Mais ce n’est pas tout : pour confectionner votre purée, vous aurez besoin d’œufs, de lait et de crème (ou de beurre, si vous préférez) ainsi qu’un peu de sel et de noix de muscade râpée. Pour ce ce qui est du saumon, plusieurs solutions sont envisageables : aller en pêcher un en Écosse (coûteux), en acheter des filets chez votre poissonnier (moins coûteux), ou acheter des filets de saumon du pacifique congelés chez Leclerc, Lidl ou tout autre magasin de votre choix (pas cher du tout et bon quand même). C’est pour cette dernière solution que j’opte.

Vous prenez 250 g de filets de saumon que vous coupez en dés, ou que vous réduisez en petits morceaux avec une fourchette. Vous en tapissez le fond de votre plat, salez et poivrez. Vous émincez 4 échalotes et les placez au-dessus du saumon. Vous recouvrez le tout de purée. Pendant ce temps, votre four aura préchauffé à 210 ° C, vous enfournez votre préparation et, 35 minutes plus tard, c’est prêt. Vous vous régalez en bénissant mon nom. Merci.





19 commentaires:

  1. La même chose mais avec du haddock.

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien mais, purée de nous autres, vous n'expliquez pas comment on fait la purée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A votre goût.
      Mais écrasée à la fourchette, avec un gros morceau de beurre et un peu de lait (poivrée, salée), c'est tout de même meilleur...

      Supprimer
    2. @ Fredi : Je craindrais que le haddock ne rende le plat trop salé...

      @ Midred : Ma recette de purée : vous faites cuire vos patates épluchées 30 mn dans de l'eau salée. Vous les passez au moulin à légume (image ici : https://vudescollines.blogspot.com/2019/12/quand-le-ciel-bas-et-lourd-pese-commeun.html). Vous ajoutez du lait, de la crème ou du beurre (selon votre humeur), un ou deux oeufs (suivant la quantité) et une pincée de noix de muscade râpée. And Bob's your uncle !

      Supprimer
  3. Perso, j'aurais alterné: une couche de purée, puis saumon échalotes (ces dernières préalablement revenues avec un filet d'huile d'olive) et re-purée. Pour le nec un saupoudrage de râpé, au four et à table!
    Mais je chipote, vous c'est très bien aussi.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord pour l'alternance.
      D'autant que commencer par une couche de purée évite que le poisson attache au fond.

      Supprimer
    2. Mais surtout pas de rapé !!!
      Un peu de chapelure, c'est tout.

      Supprimer
    3. Pour ce qui est de l'alternance, je n'en vois pas l'intérêt : d'une part, on risque de mélanger purée et poisson, le saumon n'attache aucunement et le jus des échalotes cuites le parfume agréablement. L

      D'accord pour l'absence de râpé ! On peut cependant en incorporer à la purée, pour le goût.

      Supprimer
  4. parmentier ou brandade ?
    brandade ou parmentier ?

    brandade ou parmentier ?
    parmentier ou brandade ?


    pffffttt...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans mon idée, pour une brandade on mélange intimement le poisson avec la purée.

      Supprimer
  5. Ce qui interroge? C'est quoi qui se trouve au fond du plat: le saumon oui couleur rose mais le reste ressemble à des rognons de veau coupés en morceau,ou à des champignons un peu anciens.. Rassurez moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des échalotes mal dégrossies...

      Supprimer
    2. Des échalotes émincées, Môssieur Fredi !

      Cher anonyme, s'il y avait eu une interro de contrôle, vous seriez mal : que lit-on au dernier paragraphe ? " Vous émincez 4 échalotes et les placez au-dessus du saumon."

      Supprimer
    3. Échalote mal dégrossie toi-même, espèce de raciste culinaire !

      Supprimer
  6. c'est une bonne idée avec le Carême qui va bientôt arriver... et ça doit marcher avec le cabillaud aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Probablement, mais le saumon est plus goûteux.

      Supprimer
    2. Pas d'accord : je trouve le cabillaud bien meilleur. À condition de le faire très peu cuire (comme d'ailleurs tous les poissons).

      Supprimer
    3. Je vois que même sur le parmentier de poisson la France est divisée !

      Supprimer

Les gentilles dames en blanc ayant de nouveau permis à certaine personne d'accéder à un appareil connecté à l'Internet, je me vois au regret d'activer la modération des commentaires, lassé que je suis de passer mon temps à supprimer ses inepties.Désolé pour mes fidèles commentateurs.