..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

lundi 30 janvier 2017

Désolé de vous l'apprendre...

...mais certains Français sont cons. TRÈS. J'en veux pour preuve l'irrésistible ascension du petit Macron. Voilà un gamin qui n'a jamais été élu que par son ex-prof de français, qui conseilla M. Hollande qui grâce à lui, peut-être, connut les insignes succès que l'on sait, qui ne fut ministre que deux ans, qui a est aussi doué en art oratoire que je puis l'être en danse classique, qui se dit à la fois à droite et à gauche mais quand même un peu plus à gauche, qui n'a pas de programme, pas de parti et que nos tristes concitoyens envisageraient, selon des sondage de placer dans le peloton de tête des candidats à la présidentielle !

Je critique, je critique mais il doit bien avoir quelque chose pour lui, ce petit jeunot ! D'abord, il est jeune, propre sur lui, bien peigné et de physique agréable ce qui est capital pour celles et ceux qui aiment que l'on soit bien peigné, propre sur soi et de physique agréable. Ensuite, comme ceux qui n'ont jamais fait grand chose, rares sont les griefs qu'on peut avoir à son égard. De plus, en grenouillant entre la haute administration, la politique et la banque d'affaires il est parvenu à bien se garnir les poches, chose qu'on adore quand on ne la déteste pas.

Mais est-ce bien suffisant pour qu'on envisage de le faire présider au destin de la nation ? Je suppose qu'en cherchant bien des les allées des divers pouvoirs, des Macron, des Macronets ou des SuperMacron, on doit en trouver à la pelle. Plus que tout, il a l'attrait de la nouveauté.

La nouveauté, c'est un atout majeur. Quand on dit nouveau, on a tout dit ! C'est nouveau, c'est bon. Regardez les téléphones de M. Apple : certains sont prêts à coucher dehors pour avoir le nouveau. Regardez les nouveaux gadgets dont on équipe les voitures : des essuie-glaces qui démarrent quand il pleut, des phares qui s'allument quand il fait sombre, des caméras qui vous aident à vous garer (quand la voiture ne se gare pas toute seule!), un système d'aide au démarrage en côte, bref toutes sortes de nouvelles sources de pannes potentielles et d'équipements qui n'ont de réelle utilité que pour des gâteux profonds. Mais c'est nouveau et donc ça plaît. Ça peut même aller jusqu'à sembler indispensable, comme la nouvelle lessive, la nouvelle couche-culotte, le nouveau rasoir, le nouveau fixe-chaussettes, la nouvelle purée, les nouveaux pauvres et toutes les autres nouvelles nouveautés.

En fait, M. Macron est un produit du marketing mediatico-politique, lancé comme un produit de grande consommation. Seulement, comme le disait le bon Président Pompidou, « dans la politique il y a des cactus » et pas que des cactus : des boules puantes, des peaux de banane, des chausses-trappes, des anguilles qui ne demandent qu'à sortir de sous leur roche, bref, toutes sortes d'obstacles susceptibles de faire éclater les bulles. Celle de M. Macron éclatera-t-elle ? Le proche avenir nous le dira.

Quoi qu'il se passe une chose demeurera qui est à déplorer : certains Français sont cons. TRÈS.

9 commentaires:

  1. A moins que les cons ne soient pas ceux auxquels vous pensez.
    Je vous renvoie aux premières lignes de ce billet.
    Reste qu'en effet certains français sont cons. TRÈS.

    RépondreSupprimer
  2. Il me plaît, à moi, de penser que les Français sont moins cons que vous ne le dites !
    Car enfin, ceux qui jusqu'à aujourd'hui suivent Macron, savent très bien pour quoi ils le font ! Et quant aux autres, qui vous dit qu'ils sont majoritairement prêts à voter Macron ?

    RépondreSupprimer
  3. "...mais certains Français sont cons. TRÈS."Pour ce qui concerne Macron on sait pas encore,jamais personne encore n'a jamais voté pour lui.En revanche au moins 1181786 abrutis ont veauté pour Hamon hier

    RépondreSupprimer
  4. Il me semble que l'ascension de Macron est une illusion d'optique : il s'agit, en fait, d'une élimination (Hollande, Valls, Sarkozy, Juppé, Duflot) ou d'une baisse ( Fillon) de tous les autres, sans qu'il n'y soit pour rien. Mais le résultat est le même.

    RépondreSupprimer
  5. Vous savez, moi ce que j'attends d'un politique c'est qu'il fasse ce qui me convient ! Alors si en plus il est bien peigné...

    RépondreSupprimer
  6. Etl'anguille c'est une espèce de congre.
    Marie-France

    RépondreSupprimer
  7. Les électeurs sont bien assez bêtes pour choisir le produit le mieux markété avec son emballage cadeau si attrayant...nous voilà à nouveau dans un beau pétrin!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  8. On peut avancer un chiffre concernant le nombre de cons vivant par chez nous : 18 000 668 électeurs on voté Hollande en mai 2012

    RépondreSupprimer