..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

jeudi 5 mars 2015

Explications de votes

Je me vois contraint de l’admettre : à force de ne prêter qu’une oreille distraite aux propos de notre inestimable président, je finis par passer à côté d’enseignements fondamentaux. Toutefois, il est des formules qu’à moins d’être plus sourd qu’un pot on ne peut que retenir. Ainsi, notre cher M. Hollande a-t-il déclaré lors d’un échange particulièrement  fructueux avec des lecteurs du Parisien : « C'est un échec collectif quand un parti d'extrême droite est le premier parti de France » avant d’ajouter : « cela ne veut pas dire que ceux qui votent pour le FN soient convaincus par ses thèses ».

Comme souvent, Notre vénéré président soulève une question fondamentale. Qu’est-ce qui fait qu’on vote pour tel ou tel parti ? Une des raisons peut être qu’on a trop bu et/ou qu’on a oublié ses lunettes. Après avoir à tâtons saisi les différents bulletins, on se retrouve dans l’isoloir et faute de bien les distinguer on en glisse un au hasard dans la petite enveloppe bleue. La dyslexie explique, elle aussi bien des votes. Quand on en est affecté, l'apparente paronomase entre Sarkozy et Hollande justifie certaines confusions. Parmi les motivations des votants peuvent entrer le désir cruel de faire de la peine à ceux pour qui on ne vote pas ou à ceux qui ne votent pas comme nous, la démence sénile, un besoin de se démarquer du troupeau en choisissant celui qu’on donne perdant, la distraction qui fait qu’au lieu d’un bulletin blanc on glisse dans l’enveloppe celui, à l’envers, d’un candidat abhorré. Toutefois, comme il est probable que la proportion d’ivrognes, de myopes, de dyslexiques, de cruels, de déments, d’originaux ou de distraits est égale dans chacun des camps, en cas de duel les conséquences de ces votes ne sont pas déterminantes.

Quittons le domaine des erreurs et des sentiments pour celui des motivations sérieuses. Le physique du candidat peut être déterminant. Quoique, vue l’offre… On peut aussi choisir son poulain en fonction de l’inintelligibilité de son discours. Pour beaucoup d’intellectuels autoproclamés obscurité et bafouillage sont les deux mamelles de la compétence. On peut encore être séduit par des promesses de lendemains qui chantent, même si l’amnésie n’est pas un mal très répandu. On peut enfin voter pour une personne ou un parti parce qu’on est « convaincu par ses thèses », comme disait l’autre. Pour cela, il faudrait non seulement les connaître mais aussi que ces dernières soient plus ou moins constantes.

On ne peut donc qu’approuver M. Hollande : ceux qui votent pour le FN ne sont pas nécessairement convaincus par ses thèses. Pas plus que ne le sont ceux qui votent PS, PC, NPA, UMP, UDI, MoDem, etc. S’il n’a pas inventé le fil à couper le beurre on peut donc lui faire confiance lorsqu’il énonce la recette de l’eau tiède. Ce qui est étonnant dans ces conditions, c’est que ladite non-adhésion devienne à ses  yeux un « échec collectif ». En seraient donc à blâmer l’ensemble de la classe politique française traditionnelle et ses relais médiatiques, coupables qu’ils seraient d’avoir failli à attirer vers eux les non convaincus.

Il doit bien y avoir une raison à cela, non ?  Je vous laisse y réfléchir.

En attendant, pour qu’ils ne soient  pas venus ici pour rien, j’offre aux anglicistes une petite récréation qui prouve que quand on est brillant on l’est en toute langue : 




14 commentaires:

  1. Il y en a qui vont peut-être voter pour lui rien que pour son anglais hilarant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est encore quand c'est involontaire qu'il se montre le plus drôle !

      Supprimer
  2. Edifiante, cette vidéo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout qu'aux Philippines on parle surtout espagnol !

      Supprimer
  3. Cet homme parle l'anglais encore mieux qu'il ne parle le français. C'est très impressionnant d'avoir pour président un tel cerveau.

    RépondreSupprimer
  4. Arracher toutes ces ronces qui s'agrippent au vote Front National....quel boulot !

    RépondreSupprimer
  5. Et si les gens qui votent pour le Front National le faisaient en toute connaissance de cause? je sais, ça paraît fou mais on ne peut éliminer cette hypothèse.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, en effet, une vidéo édifiante ! Me voila abasourdis ... il y a des gens qui votent pour ce personnage !!!!

    Plerre

    RépondreSupprimer
  7. La question, en effet, est plus profonde qu'elle n'apparaît de prime abord, c'est même un abîme dans
    lequel la démocratie elle même pourrait se voir à jamais ensevelie. Il ne se rend pas compte des boîtes
    de pandore qu'il ouvre, ce brave Hollandouille, d'ailleurs il ne se rend pas compte de grand chose, sans
    quoi il éviterait, pas exemple, de discourir en anglais.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Devant tant d'inepties j'aurais envie de m'en aller ... à trounaze , passé le col ..l'autre versant de la montagne ... comme dans votre roman (derrière Napoléon) que j'ai adoré lire, merci... y rester , ne plus voir ce genre de tartufe...

      Pierre

      Supprimer