..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

samedi 12 janvier 2019

Je m'en tape !

La politique m'intéresse. Enfin, quand il est question de problèmes fondamentaux comme les grandes orientations économiques, culturelles ou sociétales ou encore la souveraineté nationale et l'ordre public. Malheureusement, j'ai l'impression d'être un peu à part quand je regarde les infos ou lis les posts de bien des amis sur facebook.

En fait, histoire de dissimuler le grand néant de notre vie politique, on nous rebat les oreilles de soi-disant affaires totalement dépourvues du moindre intérêt.

On s'indigne du salaire de la mère Tapdur, on révèle de nouveaux rebondissements dans l'affaire de l'ex-ministre Bidule, soupçonné de vol de sucettes et de recel de bâtons, le dernier tweet où le sous-secrétaire d'état aux baraques à frites, Léonce Mâchefer, aurait insinué que Tromblon, leader du PR (Progressistes Réactionnaires), était un gros vilain provoque une levée de boucliers dans toute l'opposition, l'achat de culottes en soie par Mme Vazy-Mêlamoitoute, chef de cabinet du ministre des sinécures, dans un grand magasin du boulevard Haussmann dénoncé par le Parti Libéral Collectiviste fait la une de tous les quotidiens, la décision d'augmenter à 30 km heure la limite de vitesse sur le périphérique de Romorantin est vivement attaquée par la Haute Autorité de la Circulation en Sologne, on critique le ministre du commerce extérieur et des brouettes galvanisées, OnésimeTartempion, pour avoir dansé nu sur la table en chantant « Va laver ton cul salope » à la fin d'un banquet à l'ambassade de Chine alors qu'au bal de l'ambassadeur des États-unis il s'était éclipsé après une douzaine de coupettes de Champagne montrant par son comportement bon enfant ses préférence pour le géant asiatique, etc.

Et commentateurs de s'indigner : la mère Tapedur gagne en 2 mois plus qu'un balayeur de Calcutta en 12 ans et 3 jours (en Roupies constantes) ! C'est insupportable ! Bidule est une honte pour la République ! Il se prépare un diabète de type 2 avec l'argent public ! Le vocabulaire ordurier de Mâchefer est inadmissible dans le cadre d'un débat républicain apaisé ! Mme Vazy-Mêlamoitoute offense le peuple par son goût immodéré du luxe ! Ignorerait-elle l'adresse de Tati ? Rouler à 30 à l'heure est une folie ! En divisant cette vitesse par 2 on sauverait 515,4 vie en un siècle ! Les prises de position partisanes de Tartempion risquent de nous brouiller avec notre plus fidèle allié, etc

Bien entendu, la réaction de certains énergumènes à ces vertueuses indignations ne se fait pas attendre, et les insultes ne tardent pas, facho et stalinien étant les plus courantes. Tout le monde s'engueule et se menace de mort. C'est là l'intérêt de la démocratie.

Eh bien moi, figurez vous, rien ne provoque mon ire ou mon enthousiasme car de toutes ces pseudo-affaires, je m'en bats le coquillard. Je préférerais de vraies controverses sur de vrais sujets. Bizarrement, sur tout ce qui m'importe, pratiquement pas de débat car une sorte de consensus mou semble réunir toutes les tendances à l'exception des extrémistes qui s'avancent parfois prudemment sur ces hasardeux chemins.

Même les débats entre candidats à la présidence tournent au futile. Plutôt que de parler des grandes orientations qu'ils comptent donner à la politique nationale, on en vient à un dialogue technocratique avec chiffres, pourcentages et tout et tout. Seulement, un président n'a pas à s'abaisser à disserter doctement sur l'avancement des travaux de rénovation du chemin vicinal 118 à Vazy-en-Berrouette. Il y a des spécialistes pour ça.

Les affaires, la technocratie, la politique politicienne et les petites phrases, honnêtement, je m'en tape. J'attends autre chose.

18 commentaires:

  1. Réponses
    1. Les grandes orientations économiques, culturelles ou sociétales ou encore la souveraineté nationale et l'ordre public ?

      Supprimer
    2. Ben oui, il me semblait l'avoir écrit, non ? Relisez le début, ça y est toujours.

      Supprimer
  2. Oui je disais donc : très drôle...

    RépondreSupprimer
  3. Je sens que vous êtes déçu par la démocratie.

    RépondreSupprimer
  4. Ah zut alors ! Je croyais que les paroles exactes, celles que j'ai toujours entendu chanter étaient : "Va laver ton cul malpropre" ! Eh bien, me voilà déçue moi aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'ai mélange titre et paroles : le titre est "Ah la salope !" et le cul est bien, comme vous l'indiquiez, malpropre. Je dois être troublé par la révolution en cours ou par la vente de mon buffet sur Le Bon coin.

      Supprimer
    2. Quelle soulagement de constater que notre culture est bien la même !
      Et c'est donc toute guillerette que je chante comme au bon vieux temps :
      "Car il n'est pas propre tire-lire
      Car il n'est pas propre tire -là !"

      Supprimer
  5. Et l'absence de bière Fischer en ex Haute-Volta, personne ne s'y intéresse ?

    Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut pas traiter tous les problèmes de fond en même temps.

      Supprimer
  6. Le salaire de la mère Tapedur, s'il est 10 fois supérieur à celui de slips noirs, qui mettent le pays sans dessus dessous depuis des semaines, auxquels elle est censée faire entendre raison (avec fort peu de chance de réussite) et que celui-ci est prélevé de leurs propres poches, il y a de quoi s'en indigner.

    Il ne faut pas prendre les gens pour des cons -surtout quand ils (les gens) sont très énervés. Où alors c'est aller au devant de graves effets secondaires.

    J'en profite cependant pour vous adresser mes meilleurs vœux ; de whisky savoureux, de cigarettes mentholées, de bonne humeur et de mauvais esprit. Liste évidemment non exhaustive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et bon vœux à vous, cher Al.

      "Il ne faut pas prendre les gens pour des cons -surtout quand ils (les gens) sont très énervés."... ...et qu'ils le sont vraiment (cons). Dans ce cas, il faut dire comme eux, les flatter,se repentir et leur promettre ces lendemains chanteurs dont ils sont si friands.

      Supprimer
  7. Ah! Ben c'est tout simple alors.
    Il faut faire de la démocratie SANS les citoyens.
    A vrai dire, en y réfléchissant un peu, il me semble que...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceci est une réponse à Jacques Étienne12 janvier 2019 à 15:14
      L'interface blogspot blo-blo-gotte pas mal.

      Supprimer
    2. Je regrette simplement de me sentir si éloigné du troupeau, de penser que son RIC il peut se le carrer dans la VIe république.

      Supprimer
  8. Je me suis marré comme un bossu (que les non-bossus et surtout les mal-bossus ne se sentent pas discriminés par cette préférence à la Yann Moix) ! Oui, je me retrouve tout-à-fait dans la partie ironique de votre texte, et sa forme est vivifiante. En revanche, je ne me retrouve pas dans sa partie sérieuse, traitant des "grandes orientations économiques, culturelles ou sociétales". Je vais donc porter plainte auprès de la Autotorité des Sujets Importants et vous foutre mes avocats au troufe.

    RépondreSupprimer