..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

lundi 4 septembre 2017

Une bonne nouvelle, enfin !

Les gauchistes des media, excusez le pléonasme, sont, comme leurs homologues du commun emplis de haine. C'est d'ailleurs pourquoi ils attribuent ce triste sentiment à qui ne pense pas comme eux, tant leur foi en l'uniformité des êtres est vive. Seulement, la haine a besoin d'un objet sur laquelle se déchaîner. On peut bien sûr la retourner contre soi-même. On ne s'en prive d'ailleurs aucunement. Seulement, une fois qu'on a bien haï ses racines et sa culture, ça a tendance à tourner en rond. Pour que leur haine ne perde rien de sa force et même se développe, elle a besoin de têtes de turcs. Elle s'en trouve donc : Bachar, Poutine et Trump occupent depuis belle lurette les premières places de leur haine-parade. Seulement, tout passe et tout lasse. On craint d'ennuyer. Il faut donc, de temps à autre, se renouveler. Il y aurait bien le terrorisme islamiste, mais, vu qu'il ne commet que des attentats sanglants, il se voit privé de haine comme jadis les mauvais parents privaient l'enfant turbulent de dessert.

J'avoue que je ressentais une certaine tristesse à voir ces belles âmes privées d'objet local : une fois éliminés Sarkozy et Fillon ils leur restait bien Mme Le Pen, mais vu le peu d'écho que rencontraient leurs diatribes anti-FN depuis des décennies, il était urgent de trouver un remplaçant digne de leur haine. Eh bien c'est chose faite !

Écouter d'une oreille distraite les débagoulages médiatiques de ces phares du politiquement correct que sont BFM, France Inter et France culture ne laissait aucune place au doute : ils en ont trouvé un et un beau ! Que ce soit « Passez donc bavasser quelques heures avec nous », « La chronique débile de l'éditorialiste détraqué », « Donnons la parole aux gauchos » ou « Poissonnerie et humanisme »,toutes les émissions politiques ne parlaient que de lui et pas en bien. Je veux parler, vous l'aurez deviné, de M. Laurent Wauquier. Jeune, brillant (major de sa promotion à l'ENA, reçu premier à l'agrégation d'Histoire, ministre à 32 ans) , plutôt bel homme, il ne manquait à cet énergumène qu'une caractéristique pour être haï de tout cœur : s'affirmer de droite. Pas la « droite humaniste »  des Juppé, Pécresse, NKM ou autre Raffarin qu'une vache socialiste aurait du mal à distinguer de son veau, non, la droite dure, celle que toute personne débordant de haine ne saurait supporter.

Ce malade mental devrait, sans coup férir, remporter la présidence de LR. Mais, si on en croit nos zélés commentateurs et la « droite rose », ce faisant il détruira son parti et par conséquent ne pourra ruiner la France qui, comme ils le savent, est, en profondeur, de gauche. Ça fait plaisir à entendre et ça rassure : Nozélites ont une nouvelle tête de turc et on ne saurait que s'en féliciter tant il est vrai, pour les haineux, « Qu'un ennemi détestable est une douce chose ».

17 commentaires:

  1. Bonjour Monsieur des Collines :
    "Ces phares du politiquement correct" écrivez vous. Pour ma part j'aime mieux l'expression "ces Danubes du politiquement correct" expression qui nous renvoie au "Danube de la pensée" qu'était le très "regretté" Ceaucescu, "Conducator" tant "aimé" dans son pays. Parce que Ceaucescu et les prédicateurs des "merdias" officiels (BFM, LCI, France2, etc) ont la même façon étroite et folle de concevoir le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si j'avais écrit "ces phares sur le Danube du politiquement correct", Serais-je pardonné ?

      Supprimer
  2. Agrégé d'histoire ?
    Et qui plus est reçu premier ?
    Merci Cher Hôte de me l'avoir rendu sympathique ...

    A propos d'hôtes (non, pas toi d'là que j'm'y mette !), en-est-il ayant des maisons Phénix et en bois ?

    Dominique

    RépondreSupprimer
  3. Et voilà que tous ces résidus du parti LR - c'est-à-dire ceux qui ne se sont pas encore mis officiellement En Marche - ont décidé de s'attaquer au seul candidat qui ose se proclamer de droite ! On assisterait en direct au naufrage du Titanic, que ça ne m'étonnerait pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est difficile de suivre la pensée de ces gens-là. En admettant qu'ils en aient une...

      Supprimer
  4. J'entends de ci de là qu'il représente la droite dure.
    Mais qu'est-ce que la droite dure ou molle?
    Et la gauche dure ou molle?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La droite dure, c'est une droite qui tient des propos inadmissibles avant de se comporter comme sa contrepartie molle.

      Supprimer
  5. Très juste, il tombe à pic, celui-là! Pour peu qu'il ne mette pas un peu de rosé dans son pinard nauséabond, il est parti pour une grande carrière de tête de turc.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gauchistes ont horreur du vide !

      Supprimer
    2. une nouvelle tete pour le mur des cons qui en avait bien besoin

      Supprimer
  6. Il parait, je l'ai entendu, que parler de l'histoire de France, de son identité, de ses valeurs civilisationnelles, c'est tenir des propos extrémistes...
    Voyez où nous en sommes.

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Et voilà que votre extrémisme transparaît à l'occasion de ce pointillisme exacerbé voir même fascisant ...

      Honte au complice directeur de publication de ce blog frôlant la nauséabonditude !

      Dominique

      Supprimer
    2. Ma yé mé souis trahi ! :) ...

      Supprimer
    3. Que diantre nôtre cher hôte ne m'a t'il pas informé de votre planning à l'Alcazar ?...

      Tapioca

      Supprimer