..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

mardi 11 avril 2017

Pourquoi je ne voterai pas le 24 avril

La raison est évidente : le scrutin aura lieu le 23. Mais ce jour-là non plus je n'irai pas voter. Si je m'abstiens ce sera dû à des considérations jardinières : j'ai en effet décidé de partager mon temps ente Normandie et Limousin en parts égales de deux semaines afin d'éviter que mes terrains respectifs s'y transformassent en jungles et le 23 je serai en Corrèze. Ne connaissant ici aucune personne de confiance partageant mes opinions et inscrit dans le même bureau, pas question non plus de procuration.

Quoi ? Vous ne remplirez pas votre devoir civique ? Vous laisserez aux autres le soin de décider de l'avenir du pays ? Vous ferez fi du sacrifice de nos pères qui sont morts ou se sont battus pour acquérir ce si précieux droit de vote ? Mais vous êtes un irresponsable, un nuisible, un oublieux, un bien triste sire !

La tête couverte de cendres, je devrais, tant est grande mon indignité, fuir la compagnie des hommes, et cacher ma honte en quelque solitude. Seulement, de honte ou d'indignité, je ne ressens pas et pour bien des raisons. Ne serait-ce que parce qu'en dehors de 2007, il n'est jamais arrivé que mon bulletin participe à la victoire d'un quelconque candidat. Et même en ce cas, il ne fut pas décisif dans la mesure ou plus d'une voix sépara M. Sarkozy de son adversaire. Il est d'ailleurs fort improbable que la qualification du deuxième candidat se fasse à une voix près. Mon vote n'a donc, cette-fois ci comme toujours qu'une importance bien relative...

Mais, pomme à l'eau, si tout le monde faisait comme toi, ce serait la fin de la démocratie ! Ah bon ? Et pourquoi tout le monde se mettrait-il à m'imiter ? « Chacun fait, fait, fait, c'qui lui plaît, plaît plaît » comme dit la chanson ! Imaginons cependant que tout le monde fasse comme moi. Les conséquences seraient phénoménales : de 300 habitants, mon village passerait à plus de 60 millions ; la demande en cigarettes mentholées et en whisky écossais atteindrait un niveau incompatible avec les capacités de production ; on ne verrait plus sur les routes que des breaks Focus immatriculés en 2002 ; Blogspot compterait des dizaines de millions de blogs de qualité ; etc. Dieu merci, les chances pour que tout le monde se mette à faire comme moi sont inexistantes que ce soit en matière électorale ou en tout autre domaine.

En revanche, je peux annoncer que, sauf accident, revenu du Limousin, je serai là et bien là le 7 mai et qu'en bon citoyen j'irai déposer un bulletin Fillon dans l'urne ou au cas où ça ne serait pas possible tout bulletin susceptible de barrer la route à la gauche. Au cas où notre bon peuple déciderait dans sa grande folie de désigner deux finalistes de gauche, voterai blanc.

En revanche, pour les législatives qui risquent d'être déterminantes, vue la chienlit qu'aura été la campagne des présidentielles, je voterai aux deux tours.

22 commentaires:

  1. Moui...
    Tout ça peut se défendre.
    Et puis cultiver son jardin est la plus noble des tâches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En l'occurrence, je cultive un jardin et entretiens l'autre...

      Supprimer
  2. Passez dans n'importe quel bureau de vote de France, de Navarre ou de Corrèze le 23 avril. Faites main basse sur un bulletin "Fillon" ! Mettez-le précieusement de côté, et servez-vous en le 7 mai ! Ainsi, même si vous pourriez bien ne participer à la victoire de personne, vous auriez, néanmoins, fait jusqu'au bout, ce qui vous plaît, plaît, plaît !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente idée ! Je crois que je voterai Fillon au second tour, en cas de duel Macron-Mélechon.

      Supprimer
  3. Il m a semblé entendre qu on pouvait donner procuration a quelqu un qui n'avait pas le même bureau de vote. A vérifier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'était le cas, ça demeurerait difficile : il faudrait que Nicole parcoure 100 km aller-retour pour ce faire.

      Supprimer
    2. Ce n'est pas une question de bureau mais de commune. Si vous ne connaissez personne de confiance inscrit dans la même commune que vous, vous pouvez toujours contacter le parti du candidat pour lequel vous souhaitez voter. Celui-ci vous mettra en rapport avec un militant qui sera votre mandataire pour le premier tour. Je crois que ça se fait.

      Supprimer
    3. @ Ghislain : je ne suis pas certain d'avoir le temps de m'en occuper.

      Supprimer
    4. Ce n'est pas beaucoup plus long que de désigner un mandataire de votre connaissance.

      Supprimer
  4. Je vous signale qu'au 2 ème tour de la présidentielle et qu'aux législatives, vous ne disposerez également que d'un seul bulletin de vote, et qu'ils ne se joueront probablement pas à une voix près non plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis bien d'accord. C'est comme ça. Je voulais simplement expliquer mon scepticisme vis-à-vis de l'importance de chaque voix. Ça ne fait pas pour autant de moi un abstentionniste.

      Supprimer
  5. Ayant vécu 4 ans dans l' Espagne de Franco et 10 ans dans le Portugal de Salazar, je peux vous affirmer que le droit de vote fait partie de ces nombreuses choses qu'on n'apprécie qu'une fois qu'on en est privé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'estime que lors de cette campagne nous avons été privés de débat par des media orientés et des électeurs futiles. C'est de la démocratie,si on veut...

      Supprimer
  6. Et si au deuxième tour vous aviez à choisir entre deux candidats de gauche vous faites quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai dit, Brindamour. Mais grâce à Mildred j'ai trouvé une meilleure solution.

      Supprimer
  7. Comme vous serez absent je vous donne tout de suite les résultats, comme ça vous aurez le temps de réfléchir pour le deuxième tour (suffrages exprimés) :
    - Le Pen : 25.3%
    - Melanchon : 20.4%
    - Fillon : 20.2%
    - Macron : 15.5%
    - Hamon : 8.7%
    - Dupont Aignan : 6.1%
    - Autres candidats : 3.8%

    Normalement c'est confidentiel, mais parce que c'est vous et que l'on est entre nous, je veux bien vous les communiquer. Mais n'en parlez à personne, c'est un secret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous tentez de me désespérer ? Ce n'est pas bien !

      Supprimer
    2. Je vais voir avec les Hautes Autorités si je peux modifier un peu... ajouter 0.2 à Fillon et enlever 0.2 à Melanchon... Juste pour vous faire plaisir... Mais vous savez elles ne sont pas souples ces Hautes Autorités...

      Supprimer
  8. La question « si tout le monde faisait comme toi » est pertinente pour tous les grands choix, comme celui du président de notre République.... Là il ne s'agit pas de goûts ni de couleurs, ni d'attirances sympathiques (seulement).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pertinente, je ne dis pas. Totalement improbable, j'en suis certain !

      Supprimer
  9. Farid Fillon a déjà prouvé son pouvoir de nuisance pendant cinq ans, mais ils en redemandent.
    Il fait partie depuis toujours de cette oligarchie corrompue et avide qui ment, vole, gave sa tribu et pille tranquillement la France depuis trente ans, mais ils en redemandent.
    Aux affaires, il a exclusivement œuvré pour les intérêts américains, israéliens et allemands, contre ceux des français, a pratiqué quotidiennement la haute trahison (heureusement supprimée du code pénal sous son ministère, prudence oblige), mais ils en redemandent.
    Il a fait tuer des milliers de civils en Lybie, armé Daech aux frais des contribuables, il a du sang sur les deux mains, mais ils en redemandent.
    Il y en a même qui croient à ses mensonges, qui croient qu'il veut sincèrement redresser le pays, je l'ai lu ici même.
    Il a déjà touché de dodues enveloppes de billets verts comme paiement de ses trahisons passées : un risque pareil, ça se monnaye, mais c'est le grand chef qui accapare le plus gros du magot, il ne laisse que des miettes aux sous-fifres.
    Et ses électeurs vont maintenant lui donner accès à la grosse valise et aux rétro-commissions sur les ventes d'armement aux monarchies du golfe, pour ajouter trois zéros à ses petits cadeaux.
    Et ses électeurs lui pardonneront tout, deviendront subitement amnésiques, car il fait partie du camp du bien, et que l'alternative serait le haineux FN ou les affreux patriotes.
    C'est normal, tout le monde ne peut pas résister à quarante ans de lavage de cerveau médiatique continu.
    Le suicide des français en tant que peuple est en cours, les lobbies mondialistes ont pratiquement gagné.
    Personne ne peut plus sauver les français contre leur volonté et j'augure qu'ils vont simplement disparaître plus ou moins rapidement.
    Je vais apporter ma petite contribution à leur salut en votant Marine, mais sans trop d'illusions.
    Kurt Mébonn

    RépondreSupprimer