..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

samedi 16 août 2014

Une merveille de plus !



Amateurs de belles choses, attendez vous à un de ces chocs esthétiques qui font de votre vie une cascade d'ineffables bonheurs !

Dès cet après-midi je prendrai la route au volant de la Jacquamobile (autrement nommée Daimler) pour aller à la rencontre d’un brave homme dont je veux ignorer les vicissitudes de la vie qui le mènent à se séparer d’un objet alliant de manière exceptionnelle le beau à l'utile. Mais ne nous perdons pas en vains discours, mettons une prompte fin au suspens qui vous taraude, exposons à vos yeux ébahis cette merveille :


Un désherbeur thermique, puisqu’il faut appeler les choses par leur nom !

Quelques Euros seront échangés, et, cette formalité expédiée, je quitterai les mornes plaines ornaises pour retrouver la beauté du bocage avec dans le coffre l’objet d’un désir qui se transformera bien vite en source de félicité éternelle.  Grâce à lui, en lieu et place de désherbant, je pourrai détruire les mauvaises herbes qui tenteraient de s’immiscer dans ma belle allée empierrée, je pourrai supprimer les végétaux parasites qui ont le front de pousser sur le bord des planches de mon potager. Et cela de manière É-CO-LO-GI-QUE ! Sans mettre en péril la pureté des eaux qui sourdent dans nos vertes collines. Bien sûr, le cultivateur dont le champ qui domine mon potager continuera d’y déverser des tonnes d’herbicide mais pour ce qui me concerne, je pourrai, le sourire aux lèvres et l’âme tranquille, comparaître face à mon Créateur, certain de sa clémence . Je me serai conduit en citoyen éco-responsable, j’aurai rompu avec des pratiques qui mènent inéluctablement notre planète à une désolante fin.  Me fera-t-on grief des quelques kilogrammes de CO2 dont je polluerai ainsi l’atmosphère ? J’en doute. Le proverbe Africain qui dit que la terre ne nous appartient pas mais que nous l’empruntons à nos enfants ne dit rien au sujet de l’air. Je mourrai donc l’âme sereine.

27 commentaires:

  1. Robert Marchenoir16 août 2014 à 11:35

    Ca me rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour votre engagement.
    En souhaitant qu'il ne vous coûtera pas plus que celui là neuf... hors bouteille.
    Cordialement

    Le suiveur

    RépondreSupprimer
  3. Oups... qui va trop vite se plante....
    Pardon
    http://www.amazon.fr/Favex-852-5021-d%C3%A9sherbeur-thermique-chariot/dp/B00DZNAJOQ/ref=sr_1_3/279-1557597-1680223?ie=UTF8&qid=1408188375&sr=8-3&keywords=desherbeur+thermique

    Le suiveur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, tout compte fait, un peu moins cher...

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir16 août 2014 à 21:10

      Si vous y étiez allé en Renault 4, vous auriez pu l'avoir pour encore moins cher.

      Supprimer
    3. Finalement, pour rentabiliser l'affaire, j'y suis allé avec mon Break Focus...

      Supprimer
  4. C'est l'occasion rêvée de passer la Jacquamobile au GPL les jours non désherbés.
    Je dis ça, je dis rien.

    RépondreSupprimer
  5. Un autre proverbe Africain soutient qu'un grain de maïs a toujours tort devant la poule. Je ne vous félicite pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et celui qui dit que le brin d'herbe a toujours tort devant le Round-up, qu'en est-il ?

      Supprimer
  6. Désherbeur thermique : je lis : une buse + chariot + tuyau 5m
    J'espère que quand ils disent : "une buse", il ne s'agit pas de vous !

    RépondreSupprimer
  7. Cela pourrait ressembler à une invention de Gaston Lagaffe ...
    Gare aux contrats !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De Maesmaker peut dormir tranquille : je suis prudent !

      Supprimer
  8. Pour griller les taupes guerrières, cela peut avoir un effet dissuasif.

    RépondreSupprimer
  9. impressionnant cet engin ! et ça sert à désherber ? ça ne fait rien d'autre ? je trouve que ça ressemble aussi au truc qu'avait mon grand père dans la buanderie au moment où il fabriquait de la gnôle avec des prunes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourrait-on encore appliquer une damnatio memoriae à votre aïeul, ou y'a t'il prescription ?
      C'était quoi comme prunes ? (cela peut influencer le jury ...)
      De la gnôle aux geôles pour recel, il n'y a qu'un pas ...
      Encore un dossier bien alambiqué !

      Supprimer
    2. Je pense que pour la crème flambée, ça pourrait le faire...

      Supprimer
    3. des petites prunes ramassées au bord du champs, je ne sais pas ce que c'était ! la gnôle était réputée imbuvable par mon père mais faisait l'affaire des potes de mon pépé, très habitués à la vodka d'importation russo-polonnaise, y'a prescription effectivement de ce côté là, mais je dois dire pour être honnête que mon père fabriquait un pastis très convenable que les gendarmes du coin venaient chercher en douce pour leur conso personnelle.....je pense que tous les 2 sont en train d'expliquer à St Pierre comment rentabiliser le paradis

      Supprimer
  10. Superbe objet qui servira également à parfaitement allumer le barbecue,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ! Je sens que la liste des utilisation possibles va s'allonger de manière exponentielle !

      Supprimer
  11. Je m'inquiète pour votre Yorkshire. Veillez à ne pas confondre un pissenlit brunissant avec la pauvre petite bête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je transmettrai votre sollicitude à l'intéressée qui en sera probablement émue aux larmes.

      Supprimer