..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

mardi 27 mai 2014

Un après-midi à Cap Breton



La pluie, pour une raison qui m’échappe, s’étant abstenue de tomber et ayant laissé place à un soleil radieux sur fond de ciel bleu, nous en avons profité pour aller voir la mer, cette vaste étendue salée et extrêmement surfaite dont Heidegger disait si justement « quand t’en a vu un bout, t’as vu le tout ».

Voilà ce que ça donne :


La jetée du port



Un voilier passe au large, touche blanche sur fond bleu.



Un bateau de pêche rentre au port.



Suivi d’un autre…



Tout ça met Elphy de fort mauvaise humeur…

24 commentaires:

  1. on sent un grand sentimentalisme dans votre description

    RépondreSupprimer
  2. « quand t’en a vu un bout, t’as vu le tout »

    Sans compter que c'est la pire des pollutions naturelles : impropre à l'arrosage et non accordable avec le pastis.

    RépondreSupprimer
  3. C'est quoi ce truc à poils que vous nommez Elphy ?
    Ça a une âme une chose pareille ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une âme ? Je me demande si elle n'en a pas plusieurs tant sa personnalité est riche !

      Supprimer
  4. Merci pour ces vues qui me donnent fort envie de retrouver l'endroit
    De mes vacances d'enfance... Nostalgie quand tu nous tiens...

    RépondreSupprimer
  5. Robert Marchenoir28 mai 2014 à 00:09

    Mais c'est qui ce Heidegger à la fin ?

    RépondreSupprimer
  6. Elphy est trop blanche, un peu de couleurs du genre pas claires et vous serez pardonné de vos propos si tendancieux.

    Ça roule bien la Daimler?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Teindre Elphy est hors de question.
      Pour ce qui est de la Daimler, elle s'est comporté de manière impeccable : consommation réduite, confort et fiabilité totaux. Pour la récompenser, je lui ai offert un essuie-glaces neuf qui s'est révélé TRÈS utile du sud des Landes jusqu'à Bordeaux

      Supprimer
  7. Homme libre, toujours tu chériras la mer...chien en laisse : non!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce proverbe devrait être inscrit au fronton de nos mairies !

      Supprimer
  8. Et en plus, on ne voit que le dessus, comme disait l'autre.

    RépondreSupprimer
  9. Vous voyez bien qu'il peut faire beau dans les Landes, homme de peu de foi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une demi-journée en une semaine : on ne peut pas se plaindre !

      Supprimer
  10. Cap Breton pas plus cap que breton, soit dit au passage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et d'ailleurs ça s'écrit Capbreton

      Supprimer
    2. J'ai failli l'ajouter mais je me suis retenu.

      Supprimer
    3. Tiens, en effet ; en plus, ils ont fait une faute !

      Supprimer
    4. Des gens qui ne savent même pas écrire le nom de leur bled !

      Supprimer
  11. Profitez-en pour déguster les huitres locales. Elles sont rares sur le marché des fruits de mer et délicieuses.
    Deux petits restaurants à tester à l'entrée du port de plaisance .

    RépondreSupprimer
  12. Ce qui est intéressant à Capbreton c'est sa fosse. Mais comme toute fosse, elle ne se voit pas mais se sonde. C'est donc un endroit rêvé pour les sondages. Avez-vous songé à sonder pendant qu'il pleuvait?

    RépondreSupprimer

Les gentilles dames en blanc ayant de nouveau permis à certaine personne d'accéder à un appareil connecté à l'Internet, je me vois au regret d'activer la modération des commentaires, lassé que je suis de passer mon temps à supprimer ses inepties.Désolé pour mes fidèles commentateurs.