..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

samedi 13 octobre 2018

Défilés de colibris

Si vous ne connaissez pas la légende du colibri qu'aime à raconter M. Pierre Rabhi, je vous la livre telle qu'elle apparaît sur le site « Colibris » : «Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "
Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part." »
Comme c'est touchant ! Cette parabole encourage chacun à faire sa part avec à la clé l'illusion que si chacun faisait ce qu'il pouvait à son petit niveau on résoudrait de graves problèmes. Seulement, des millions de colibri resteront bien moins efficaces qu'une escadrille de Canadair, laquelle n'est pas pour autant assurée de venir à bout de l'incendie. C'est triste mais c'est comme ça. Ce colibri je le vois plutôt comme un oiseau-mouche-du-coche : un moralisateur inutile.

Aujourd'hui seront donc organisées un peu partout en France des « Marches pour le climat ». C'est beau, c'est généreux, c'est grand, c'est magnifique, comme écrivit M. Brassens sur un tout autre sujet. Reste à savoir si ça ne s'apparente pas à l'action du légendaire colibri. Une marche de ce même type avait eu lieu le 8 septembre dernier à Paris et dans de grandes villes, réunissant tout ce que la France compte de belles âmes (quelques dizaines de milliers). Peut-on dire que, suite à cette démonstration de force, le climat ait beaucoup changé ? Ce 'est pas frappant. Aussi, la piqûre de rappel d'aujourd'hui est-elle peut-être indispensable ?

Admettons que ces marches marchent. Que, brusquement réveillés de leur apathie face au péril climatique, les habitants de la France décident de (et parviennent à) diviser par deux leurs émissions de gaz à effet de serre, en dehors des problèmes économiques qu'une telle réussite ne manquerait pas de créer, le climat s'en trouverait-il profondément modifié ? Hélas non ! Car notre beau pays n'est responsable que d'une infime partie des émissions mondiales de ces saletés de gaz. Comme le signalait M. Marc Fontecave, directeur du laboratoire de Chimie des processus biologique au Collège de France, qui n'est donc pas forcément un imbécile, « La France, grâce à son nucléaire, dégage très peu de CO2. Elle ne représente que 1,2% des émissions mondiales. Elle ne peut pas grand chose dans la réduction des gaz à effet à de serre. Qu'elle existe ou non, la concentration de CO2 dans l'atmosphère passera de 400 à 499 ppm, au lieu de 400 à 500. ».

Sauf à provoquer une réaction mondiale, chose fort improbable, dans le meilleure des cas, ces défilés de colibris ne serviront pas à grand chose. D'un autre côté elles offriront à des gens qui ne savent pas trop quoi faire de leur peau le samedi l'occasion d'aller prendre un peu l'air et de se livrer aux joies de la marche à pied tout en se donnant bonne conscience. Ce qui n'est pas rien.

18 commentaires:

  1. Nous savons tous que la véritable cause de ce réchauffement climatique c'est notre système économique mondial.
    Mais nous savons également que personne dans le monde n'est disposé à en changer
    Laissons donc les colibris prendre l'air en cette belle journée d'automne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue avoir du mal avec cette histoire de réchauffement. Est-il réel ? S'il l'est, quelle est la part qu'y prennent les activités humaines ? Dois-je remplacer mon pommier par un bananier, mes tomates par des ananas, arrêter de commander du fioul ?

      Supprimer
  2. Je trouve extraordinaire que l'on puisse décider d'organiser une "marche pour le climat" sans aussitôt éclater de rire. Moi même je pouffe discrètement lorsque je vois des gens apparemment raisonnables accorder néanmoins du crédit à cette bouffonnerie nommée le "réchauffement climatique" : l'expression en elle-même devrait déjà leur faire hausser les épaules de pitié : comment un réchauffement de l'atmosphère pourrait-il être autre chose que "climatique" ? Qu'est-ce que c'est que cette ridicule tautologie ? Quand on ne sait pas nommer les choses autrement qu'en un pompeux sabir, c'est que la chose elle-même doit être tenue en nette suspicion.

    Voilà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Admettons mais alors quelle autre expression proposez-vous pour décrire un phénomène qui lui est bien réel ?

      Supprimer
    2. J'y réfléchirai quand on m'aura prouvé que le phénomène est "bien réel"…

      Supprimer
    3. En attendant on parle de réchauffement des océans, du réchauffement des pôles, on relie ces phénomènes dans une formule englobante, le réchauffement climatique, et je ne vois pas bien où est le problème ni ce qu'il y a de toto logique...

      Supprimer
    4. Réchauffement terrestre serait acceptable. Mais comment voulez-vous qu'un climat se réchauffe ? En outre, le fait "qu'on en parle" ne signifie pas que la chose soit avérée. Il y a vingt ou vingt-cinq ans, on prévoyait, à l'horizon 2010 des dizaines de millions de "réfugiés climatiques" (et hop ! encore une expression absurde !), notamment ceux des îles basses qui seraient entièrement submergées par la montée des océans. Résultat : pas plus de réfugiés ni d'îles englouties que de cheveux sur le crâne de Yul Brynner. Quant aux pôles, si la banquise boréale a en effet tendance à se contracter, celle du pôle sud montre la tendance exactement inverse. Et, pour ce qui est de la température globale du monde, cela va faire bientôt vingt ans qu'elle est stable : c'est ce que les doctrinaires appellent "une pause dans le réchauffement"…

      Supprimer
  3. On a retrouvé des vertus à la marche à pied en France;d'ailleurs,c'est bien simple,on marche pour tout ou contre tout: pour le climat,contre la haine,la pédophilie...on en a même fait un parti politique de marcheurs sachant marcher sans s'arrêter.
    Aucun doute,l'avenir appartient aux marcheurs et à tous ceux qui se lèvent tôt pour se mettre en route...

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En dehors de la cigarette, je ne vois rien de plus sain que la marche à pied !

      Supprimer
    2. Le summum étant quand même de fumer en marchant.

      Supprimer
  4. On ne parle plus d'un coup de "réchauffement climatique" mais de "changement climatique".

    RépondreSupprimer
  5. Bientôt une photo de la nouvelle maison?

    RépondreSupprimer
  6. Et il n'est rien de plus euphorisant que de se donner bonne conscience
    pour pas un rond.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, mais ça use les chaussures ! Les remplacer va entraîner une production de gaz à effet de serre.

      Supprimer
  7. Bon ! Les défilés de colibris, pour le quart d'heure, c'est fini ! Aujourd'hui c'était au tour des pigeons sur le retour !

    RépondreSupprimer
  8. Je constate effaré que certains ici doutent du changement Climatique. Alors que je viens de me baigner fin octobre en Méditerranée et que je n’ai vu que 4 jours de neige en dix ans dans ma ville du Massif Central.
    Même les pétroliers texans n’osent pas contester l’évidence. Ils contestent seulement que ce phénomène soit dû aux activités humaines.

    RépondreSupprimer
  9. Après 5 ans de relation avec mon petit ami, il a soudainement changé et a cessé de me contacter régulièrement. Il proposait des excuses pour ne pas me voir tout le temps. Il a cessé de répondre à mes appels et à mes sms et il a cessé de me voir régulièrement. J'ai ensuite commencé à le rencontrer avec différentes amies de filles, mais à chaque fois, il disait qu'il m'aimait et qu'il avait besoin de temps pour réfléchir à notre relation. Mais après que j’ai contacté (padmanlovespell@yahoo.com), Dr.Padman du temple des sorts jeté un sortilège d’amour et après un jour, mon petit ami a commencé à me contacter régulièrement et nous avons emménagé ensemble au bout de quelques mois et il était plus ouvert à moi. qu’avant et il a commencé à passer plus de temps avec moi que ses amis. Nous nous sommes finalement mariés et nous sommes maintenant mariés avec bonheur depuis 2 ans avec un fils. Depuis que le Dr. Padman de padmanlovespell@yahoo.com m'a aidé, mon partenaire est très stable, fidèle et plus proche de moi qu'auparavant

    RépondreSupprimer