..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

mercredi 23 mars 2016

Les « progressistes » ? Toujours une guerre de retard !

Que penseriez-vous d'une personne pour qui la meilleure façon d'assurer la sécurité de notre pays serait de restaurer la ligne Maginot et de renforcer nos garnisons de l'Est ? Qu'il se trompe d'ennemi et d'époque ? Qu'il souffre de dérangement mental ? 

Pourtant, en matière religieuse, nos chers "de gauche" rappellent cet abruti. Pour quelqu'un d'un peu observateur, il semblerait que l'Islam et pas seulement l'Islamisme, à l'heure actuelle, pose un peu plus de problèmes que le catholicisme à notre société. Sans parler des actes qui ensanglantent le monde ici et là et jusqu'au sein de notre irréprochable république, il faudrait, sans jeu de mots, se voiler la face pour ne pas constater que le monde musulman est parcouru de mouvements fondamentalistes. Chez nous (je sais, se déclarer chez soi est devenu blasphématoire), à voir la façon dont se développe le port du voile, à constater que dans les écoles des sujets deviennent délicats voire impossibles à aborder et que dans les « quartiers » femmes et filles se voient imposer des tenues « correctes », à écouter certains zélateurs du prophète exprimer leur désir d'une islamisation de notre pays, on peut se sentir inquiet. Les plus modérées de nos autruches socialistes parlent de faire s'épanouir un Islam « à la française ». Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ? S'agirait-il d'une sorte de fac-simile du catholicisme que nous connaissons aujourd'hui ? Des religieux ouverts à tous les vents de la modernité et dans le peuple peu ou pas de pratique, encore des baptêmes, des communions, des mariages et des enterrements mais tout cela sans grande ferveur ? Pas plus de pratique du ramadan qu'on ne constate d'observance du carême ?

Il y aurait cependant un hic à tout cela car l'église catholique d'aujourd'hui n'en reste pas moins en butte aux attaques féroces de nos chers « démocrates » de gauche. On lui reproche parmi bien d'autres choses de refuser le mariage pour tous, de ne pas encourager contraception et avortement, de ne pas dénoncer suffisamment les pédophiles en son sein. Se donne-t-on seulement la peine d'interroger rabbins et imams sur leur position vis-à-vis de ces questions ? Au cas où celle ci ne serait pas notablement différente, journalistes et « humoristes » les accuseraient-ils d'obscurantisme et noieraient-ils leurs convictions sous des flots de sarcasmes vulgaires ? Permettez-moi d'en douter !

Parce qu'au sein de la gauche demeure un anti-catholicisme rabique hérité de la période révolutionnaire. Pour eux, la guerre contre l'Église n'est pas terminée. Pour parodier la sœur d'Horace, « Voir le dernier catho à son dernier soupir » est leur rêve. Moyennant quoi, et peut-être inspirés par Machiavel, ils tolèrent les menues incartades des ennemis de Leur Ennemi...

Athée sans états d'âme bien qu'issu d'une famille très pratiquante, cet acharnement me désole. Non seulement parce qu'il est le fait de lâches qui savent que leurs insultes et leur haine ne risquent aucunement d'avoir pour réponse des rafales de kalachnikov mais aussi parce que leur aveuglement de gâteux permet que se développent en toute impunité des menaces bien plus sérieuses pour l'idéal laïque qu'ils prétendent incarner et défendre.

Là dessus, je vous dis à je-ne-sais-trop-quand car demain, dès l'aube, à l'heure ou blanchira la campagne, je partirai vers la belle Corrèze où je crains d'être trop occupé pour venir bavarder ici. L'avenir nous dira si ces inquiétudes sont fondées.

11 commentaires:

  1. Bon voyage !

    J'ai gougueulé "Corrèze/salafistes" pour vous écrire un truc un peu inquiétant par pure jalousie, mais on n'obtient que des "salafistes" barrés à côté de "Corrèze" dans les réponses à la requête.

    VEINARD !

    RépondreSupprimer
  2. Vérification faite, en venant de Normandie la Corrèze est bel et bien avant le Zambèze !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Corrèze étant féminin, j'ai un doute: bel et bien ou belle et bien ?

      Supprimer
    2. Permettez-moi de me répondre à moi-même:
      vérification faite, bel et bien est invariable ...

      Supprimer
  3. Là dessus, je vous dis à je-ne-sais-trop-quand car demain, dès l'aube, à l'heure ou blanchira la campagne, je partirai vers la belle Corrèze où je crains d'être trop occupé pour venir bavarder ici.

    Ah non !
    Irrecevable !
    La Corrèze est parfaitement connectée.
    Alors ne boudez pas notre plaisir de vous lire svp.

    RépondreSupprimer
  4. Il faudrait que les catholiques perdent l'habitude de tendre la joue gauche quand on a souffleté leur joue droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour eux une habitude trop ancienne pour s'en défaire, c'est devenu une addiction.

      Supprimer
  5. Vous irez dans votre superbe auto rejoindre votre domicile adoré du côté de la Corrèze.
    Voyagez en paix cher Ulysse des temps modernes.

    RépondreSupprimer
  6. L'Islam "à la française" n'est pas près de voir le jour tant que des musulmans de plus en plus nombreux, par conviction ou sous la menace comme je l'ai écrit dans mon billet d'hier, obéiront à leurs impératifs et que, voyant les réactions inefficaces et maladroites de nos gouvernants, ils choisiront le camp de ceux qu'ils estiment, à tort ou a raison, devoir être les vainqueurs.
    Bon voyage vers la Corrèze!

    RépondreSupprimer
  7. Ce qui est comique, c'est qu'il existe un parti musulman en France, il a un élu grâce.... grâce.... roulement de tambour.... grâce à l'UDI et son président Jean Christophe Lagarde qui pour gagner la mairie de Drancy, s'est allié avec ce parti musulman.
    Vous irez aussi vous pencher sur la politique de Pierre Bédier vers Trappes, et celle de notre vendeur d'armes préféré Dassault à Corbeil Essonne. C'est mairie contre enveloppe de billets et construction de mosquées.

    Mais bon, dans votre post, on ne parle que de clientélisme socialiste (qui existe bien entendu).

    RépondreSupprimer