..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

lundi 8 février 2016

Jusqu'où descendront-ils ?


Je me suis rendu sur le site facebook de soutien au général Piquemal. J'ai voulu inviter mes amis à m'y rejoindre. Ce ne fut pas possible. Voici le message que j'ai obtenu :



A croire que les ordis de facebok sont trop faibles pour satisfaire la demande !Curieusement, il y a quelques minutes, le message était différent, il ne parlait que de blocage sans justification. Qui bloque ? Peu importe : Apportez votre soutien, partagez ce billet, diffusez ce lien :https://www.facebook.com/soutiengeneralpiquemal/?fref=ts

7 commentaires:

  1. Jusqu'au centre de la terre, là ces fangeux effraieront le Diable lui même qui demandera l' asile politique à Saint Pierre.

    RépondreSupprimer
  2. J'en viens, ça a marché. Je pense que le report du jugement au 12 Mai constitue la solution que ces braves gens ont trouvé pour faire baisser la pression...au fond c'est plutôt bon signe.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  3. J-E :
    Je me refuse à posséder un compte Facebook ou Twitter , mais je n'ai pas besoin d'eux pour affirmer mon total soutien au général Piquemal.
    Plus profondément que sur ces fichus réseaux sociaux, il est gravé dans ma mémoire, et son arrestation s'ajoute à toutes les forfaits commis par ce pouvoir fort avec les faibles et lâche avec les forts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement j'apprécie Facebook car ça me permet d'échanger avec des gens intéressants. Pour Twitter, j'ai dû y rester quelques jours : aucun intérêt.

      Supprimer
  4. Au moment où les uns apportent leur soutien au général Piquemal, le général lui, fait amende honorable de son comportement à Calais ! Mais pendant que le ton monte entre les uns et les autres, l'Assemblée Nationale vote, à bas bruit, l'indissolubilité de la Chambre pendant l'état d'urgence !
    La descente aux enfers de la France continue !

    RépondreSupprimer