..Toi qui entres ici, abandonne tout espoir de trouver un contenu sérieux. Ici, on dérise, on batifole, on plaisante, on ricane.

vendredi 31 juillet 2020

Modération


Modérer les commentaires présente des avantages, l’un des plus importants est que de nombreux commentaires faits sur des articles anciens, au lieu de passer totalement inaperçus sont soumis à mon appréciation. Ils constituent une source d’amusement parfois intense. Il semblerait que la mode soit en ce moment au sexe. En effet, depuis quelque temps, je reçois des propositions plutôt explicites de femmes qui semblent impatientes de profiter de mes faveurs. N’ayant aucune envie de les décevoir, j’ignore.

Plus intéressantes sont les confessions que m’adressent des femmes qui, ayant connu des temps difficiles ont retrouvé bonheur et joie de vivre grâce au docteur Boubacar ou au professeur Mamadou. Je viens d’en recevoir un pas piqué des hannetons et qui se distingue des autres par l’étendue des domaines d’action du marabout.

L’histoire de Nadia (mère de trois enfants) est assez classique. Figurez-vous que son salopard de mari avec lequel elle semblait partager jusque là une félicité sans nuages, lors d’un voyage d’affaires au Brésil, fit la rencontre d’une jeune Vénézuélienne et semblait peu enclin à retourner à Briouze (lieu de leur nid d’amour). Ne connaissant ni Briouze ni Nadia, je serais bien en mal de juger de la sagesse d’une telle décision. Toujours est-il qu’il ne répondait plus à ses appels téléphoniques sauf une fois où il lui conseilla d’aller se faire voir chez Plumeau.

Confronté à une telle goujaterie, qu’eussiez-vous fait ? Une femme moins respectueuse des liens sacrés du mariage l’eût invité à rester au Brésil avec sa pouffiasse et entamé les démarches nécessaires à l’obtention du divorce et d’une pension alimentaire conséquente pour elle et ses trois rejetons. Seulement, Nadia n’était pas de celles chez qui le froid calcul et une fierté mal placée l’emportent sur les sentiments : elle fit d’abord appel à trois marabouts qui s’avérèrent de parfaits branquignols. Un beau jour, pourtant, dans les annonces d’un « site d’ésotérisme », celle du grand maître Zokli attira son attention. Elle lui confia, sans trop d’illusions (Briouzaine échaudée craint l’eau froide, comme on dit dans l’Orne), son affaire. Zokli, se targuait de faire revenir l’être aimé en 7 jours. Que croyez-vous qu’il arriva ? Foin d’inutile suspense : 7 jours plus tard il se pointa à l’aéroport (accompagné de sa Vénézuélienne ? Nadia ne nous le dit pas. L’important, c’est qu’il soit revenu, pas vrai?) !

Reconnaissante, Nadia se sentit investie d’une mission : faire connaître Zokli au monde entier. D’où son intervention sur mon blog. Elle accompagna le récit de ses déboires puis de son bonheur retrouvé d’une longue liste de ses domaines d’intervention. Les chipoteurs noteraient dans celle-ci de légères redondances (qu’est-ce qui différencie le « retour de l’être aimé » du « retour d’affection » ? L’« évolution de poste au boulot » de la « promotion au travail »?) moi j’y vois un souci pédagogique : reformuler, répéter, est une clé de l’instruction. Il va de soi que Zokli guérit les cancers, vous fait gagner au jeu, fait de vous une star, agrandit votre pénis et vous met à l’abri des sortilèges mais il a un plus : le « portefeuille magic multiplicateur d’argent ».

Ça, c’est quand même quelque chose ! Reste à savoir comment ça marche. Est-il réglable, peut-on multiplier les billet qu’on y place par 2, 10 ou 1000 ? Est-il automatique, c’est à dire multiplie-t-il les billets à l’infini jusqu’à ce que vous le vidiez ? Peu importe. Si ça marche, certains autres talents de Zocli en deviennent caducs : pourquoi jouer au loto quand on a une telle source de revenus ? Pourquoi attendre une promotion au boulot quand on a tout l’argent qu’on veut à ne rien faire ? Quelle femme, quel homme sensés quitteraient-ils une personne pleine aux as ?

Certains trouveraient paradoxal de voir Zekli s’emmerder à écouter des histoires de cocus quand il pourrait se contenter de vivre de son « portefeuille magic ». Ce sont des gens qui ignorent tout de la grandeur d’âme qui pousse les meilleurs d’entre nous à venir en aide à autrui par simple amour du prochain.

14 commentaires:

  1. Ça me rappelle quelque-chose !
    les aventures de Hidago Daniel et du Dr Wealthy

    (j'ai eu le même à la maison, sauf que c'était Jenny -et pas Nadia- sauvée par le docteur Zaka -et non Zelki-, recommandé par une certaine Erica, rencontrée par hasard)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui fait l'intérêt particulier de cette intervention, c'est le fameux "portefeuille magic". Le docteur Zaka en avait-il à sa disposition ?

      Supprimer
  2. Je suis Skippy le grand gourou et je trouve odieux et erroné votre billet.
    Il jette le discrédit sur notre corporation.
    Vous ne connaissez pas l'argument imparable :
    Un gourou ne peut pas voir son propre avenir.
    C'est prouvé par la mécanique quantique, mais je ne vous ferai pas la démonstration car vous n'avez pas le niveau.

    Une histoire drôle sur un devin du roi.
    Le roi se prépare à livrer une grande bataille le lendemain, et demande à son devin de prévoir l'issue de la bataille.
    Le devin répond : Aucun souci, les astres sont formels. Vous allez gagner cette bataille.
    Pas de chance : le roi perd la bataille, mais réussit à retourner dans son palais, bien décidé à liquider le mauvais devin.
    Il convoque le devin et lui dit :
    Es tu capable de prédire le jour de ta mort ?
    Le devin répond :
    Je le connais très précisément
    Le roi :
    Ah oui ! et c'est quand ?
    Le devin :
    Ma mort viendra un jour avant la votre.
    Le roi qui était superstitieux se contenta de licencier le devin et en recruta un autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Kan-gourou, je vous prie d'excuser le ton badin sur lequel j'ai abordé ce sujet. Je regrette profondément d'avoir pu froisser une âme que je devine sensible.

      Supprimer
  3. Sous votre ton badin, je sens un ricanement, celui d'un esprit qui se veut fort, peut être même supérieur à celui de M. Zolki. Quant à moi, je ne doute pas qu'il puisse exister des "portefeuilles magic multiplicateur d'argent". Je possède moi même un portefeuille que je soupçonne d'être "soustracteur d'argent". A peine ai-je fourré dans ses plis quelques billets neufs issus d'un distributeur magique et l'ai-je refermé qu'il prend un malin plaisir à soustraire un billet de 20 euros de temps en temps ou diviser un billet de 50 en deux de 20 en omettant d'ajouter celui de dix. Peut être que mon portefeuille a été fait dans la peau d'un buffle ensorcelé? M. Zolki me semble l'homme de la situation pour résoudre ce problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé de m'être montré persifleur. Je pourrais, si vous le désiriez vous communiquer les coordonnées du grand maître Zekli, mais je souhaiterais le faire discrètement car si tout le monde ou simplement une partie de la population mondiale se procurait le portefeuille magic, nous nous retrouverions ruinés par une inflation sans limites.

      Supprimer
  4. Il aura bonne mine votre Zokli et son "portefeuille magic" quand l'UE et les banques auront réussi à faire supprimer le cash !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fera un portefeuille magic qui multipliera les cartes de crédit...

      Supprimer
  5. Je suis pollué par le même type de commentaires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je les aime bien car ils m'amusent. Je me demande qui est assez stupide pour les écrire et s'il existe des gens capables d'y attacher la moindre foi.

      Supprimer
  6. Est-ce que le grand maître Zokli fait démarrer les motos russes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Inutile, grâce au portefeuille magic, si votre moto ne démarre pas, vous en achetez une autre !

      Supprimer
  7. Mince alors, c'est du sérieux, ça, je vais de ce pas m'enquérir de ce Zekly...au fait c'est Zokly ou Zékly, il ne s'agirait pas de tomber malencontreusement sur un imposteur...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figurez-vous qu'ayant détruit le commentaire en question, je ne peux pas vérifier le point qui vous tracasse ! Ce n'est pas grave : présentez vous aux deux en vous recommandant de Nadia, de Briouze et mère de trois enfants. Celui qui vous demandera si elle s'entend bien avec la Vénézuélienne sera le bon.

      Supprimer

Les gentilles dames en blanc ayant de nouveau permis à certaine personne d'accéder à un appareil connecté à l'Internet, je me vois au regret d'activer la modération des commentaires, lassé que je suis de passer mon temps à supprimer ses inepties.Désolé pour mes fidèles commentateurs.